Moins de 70% des bars et restaurants bruxellois n’ont pas de caisse intelligente

HORECA_BELGADes trois Régions, Bruxelles semble à la traîne en matière de mise en service, dans l’horeca, de la “caisse enregistreuse intelligente” ou “boîte noire” désormais obligatoire dans les établissements dont le chiffre d’affaires annuel en restauration dépasse 25.000 euros. Selon les dernières statistiques du SPF Finances, 19.532 des 21.701 restaurants et bars belges répondent au prescrit légal, le taux d’équipement le plus bas étant constaté à Bruxelles avec 68,78%, écrit Le Soir mardi.

L’horeca flamand est le bon élève, avec des taux d’équipement allant de 95,27 % à 105,72 %. Deux provinces dépassent en effet les 100 % car certains établissements qui ne sont désormais plus obligés de posséder une caisse noire s’en étaient déjà procuré une. En Wallonie, le taux d’équipement varie entre 75,86 % (en Brabant wallon) et 79,94 % (en province de Liège). Selon Dany Van Ascche, de l’organisation sectorielle flamande, la différence s’explique par la formation de ses membres “dès 2012, même sans avoir la certitude que le système serait réellement un jour installé”. “Je pense que nos confrères flamands ont plus confiance que nous dans le message politique”, reconnait de son côté Thierry Neyens, président de la Fédération Horeca Wallonie. La caisse intelligente qui vise à éradiquer la fraude fiscale (TVA) et sociale (travail au noir) dans le secteur devait être activée le 1er juillet 2016, avec une période transitoire de six mois. Du côté des “flexi-jobs” instaurés dans le secteur pour compenser la crainte d’une vague de faillites, 17.374 ont été comptabilisés en Flandre, pour 585 en Wallonie et seulement 241 à Bruxelles. (Belga)

Partager l'article

11 juillet 2017 - 08h17