facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Mireille De Lauw condamnée à huit ans de prison pour l’assassinat de son mari

%items the jury composition before the start of the assize trial of Mireille De Lauw before the assize court of Brussels Capital, %datetext. The 48 year old De Lauw is accused of stabbing and killing her husband in August 2013. BELGA PHOTO %photographer

La cour d’assises de Bruxelles a prononcé, vendredi soir vers 19h20, une peine de huit ans de prison à l’encontre de Mireille De Lauw. Cette Jettoise âgée de 48 ans a été reconnue coupable jeudi soir, par le jury d’assises, de l’assassinat de son mari, Agim Recica, commis en août 2013. Elle avait affirmé qu’elle était battue par celui-ci depuis de nombreuses années.

Dans son verdict, la cour d’assises de Bruxelles a tenu compte de plusieurs circonstances atténuantes dans le chef de Mireille De Lauw, notamment l’absence d’antécédents judiciaires, sa jeunesse brisée par la maltraitance de son père et sa vie conjugale marquée par la violence de son mari. Néanmoins, la cour a rappelé la gravité des faits, le manque d’empathie de l’accusée et son manque de respect de la vie humaine. Elle a aussi évoqué le tort que la coupable a causé à ses quatre enfants en tuant leur père. Enfin, la cour a encore relevé la relative ancienneté des faits et la collaboration de Mireille De Lauw à l’enquête. Entre le 23 et le 24 août 2013, l’accusée avait fait prendre des somnifères à son époux, à son insu. Puis elle l’avait frappé avec une matraque et tenté de l’étouffer. Enfin, elle lui avait donné une dizaine de coups de couteau, tandis qu’il était toujours sous l’effet des substances médicamenteuses, dans son lit. Selon des rapports de police, la victime, Agim Recica, avait été admise à l’hôpital quelques jours avant les faits pour une fracture des os de la main après avoir frappé son épouse. Il l’avait ensuite menacée de représailles, voire de mort, selon l’accusée. Celle-ci avait déclaré, lors de son interrogatoire devant la cour d’assises: « c’était lui ou moi ». Elle avait également raconté qu’elle avait été battue par son mari durant leurs vingt-cinq années de mariage, mais qu’elle n’en avait jamais parlé. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 juillet 2017 Météo – Quelques averses au programme de la journée de samedi

Ce samedi matin, des éclaircies et des passages nuageux alterneront en de nombreuses régions, prévoit l’IRM. Il fera par contre déjà nuageux sur l’ouest avec assez rapidement la possibilité de faibles pluies. Cette zone de pluie atteindra la Haute-Belgique e lire plus

Belga

22 juillet 2017 USA: le ministre de la Justice avait évoqué la campagne avec l'ambassadeur russe

Le ministre américain de la Justice Jeff Sesssions a bien évoqué la campagne présidentielle de Donald Trump lors de ses rencontres avec l’ambassadeur de Moscou à Washington, contrairement à ce qu’il avait soutenu, affirme vendredi le Washington Post. C’est l lire plus

Belga

22 juillet 2017 Réforme de la justice en Pologne – La chambre haute polonaise approuve la réforme controversée de la Cour suprême

Le Sénat du parlement polonais, dominé par les conservateurs, a approuvé dans la nuit de vendredi à samedi une réforme controversée de la Cour suprême, en dépit des mises en garde de l’UE, appels de Washington et des manifestations de rue massiv lire plus

Belga

22 juillet 2017 La cheffe de la police de Minneapolis démissionne, peu après la mort d'une Australienne

La cheffe de la police de Minneapolis, dans l’Etat américain du Minnesota, a indiqué vendredi qu’elle quitte son poste, moins d’une semaine après la mort d’une Australienne abattue par des policiers dans des circonstances troubles. « La tragédie de samedi dernier, ainsi qu lire plus

Belga

22 juillet 2017 World Grand Prix de volley (d) – Les Yellow Tigers prennent un set mais enchaînent une 8e défaite

L’équipe nationale belge de volley-ball féminin (FIVB 16) a été battue vendredi, 3 sets à 1, par les Etats-Unis, à Cuiaba au Brésil. La rencontre, dans le cadre du World Grand Prix, s’est soldée sur le score de 25-14, 16-25, 25-19, 26-24 en fav lire plus

Belga

22 juillet 2017 Crise au Venezuela – La communauté internationale hausse le ton alors que la barre des 100 morts a été franchie

Les appels lancés au président Nicolas Maduro pour un rétablissement de l’Etat de droit au Venezuela se multiplient au sein de la communauté internationale, inquiète de la situation dans le pays où le cap des 100 morts (depuis le début des manifestati lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/