Mayeur échevin? Le SP.A persiste

PersoonsL’ex-échevine sp.a de la Ville de Bruxelles, Ans Persoons, a maintenu dimanche ses accusations à l’égard des autres membres de l’ancienne majorité communale: elle a dû partir car elle refusait de réfléchir à la piste d’un mandat d’échevin pour Yvan Mayeur. Selon elle, la demande ne venait pas uniquement du côté socialiste. « Le premier échevin Alain Courtois (MR) a répété la question », a-t-elle affirmé sur le plateau de l’émission « De Zevende Dag » (VRT).

Jeudi, après l’annonce de la démission d’Yvan Mayeur, l’échevine flamande dit avoir reçu un coup de téléphone d’une personne qui lui a demandé d’envisager cette piste, ce qu’elle a refusé de faire. Pour les socialistes flamands, Mayeur devait quitter le collège communal. Ledit collège s’est réuni à 17h et, à la surprise de l’échevine, le bourgmestre démissionnaire présidait la réunion. La proposition est revenue et la réponse n’a pas varié, à croire Mme Persoons à qui l’on a dit ensuite qu’elle devait s’en aller si elle refusait de réfléchir à la question. L’échevine a quitté la réunion. Personne n’a ensuite rappelé Mme Persoons et les autres participants se sont partagés, d’après elle, ses compétences. Interrogé sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » (RTL-TVi), le président du sp.a, John Crombez, a livré la même version des faits. « Des gens du MR » et Yvan Mayeur ont demandé à Mme Persoons de s’en aller si elle refusait de réfléchir à cette piste, a-t-il expliqué. Le président des socialistes flamands soutient que la piste lui a également été soumise. Il n’a pas voulu dire qui lui avait fait cette proposition. Il ne s’agissait pas de Laurette Onkelinx, présidente de la fédération bruxelloise du PS, a-t-il précisé. Tant l’échevine Els Ampe (Open Vld), qui a récupéré de facto les Affaires néerlandophones, que M. Courtois nient depuis plusieurs jours ces affirmations. M. Crombez a démenti réaliser de la sorte une opération de communication par laquelle il prendrait ses distances avec un PS particulièrement décrié en Flandre.

Partager l'article

11 juin 2017 - 15h50