facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Marks & Spencer veut déjà fermer son magasin de Bruxelles; 148 emplois menacés

Le détaillant britannique Marks & Spencer a fait part mardi de son intention de fermer son seul magasin en Belgique, situé avenue de la Toison d’or à Bruxelles et ouvert il y a un an et demi à peine. Cette intention de fermeture, qui pourrait se concrétiser au printemps 2017, menace 148 emplois. « Cette proposition a été élaborée en suivant l’analyse complète des 466 magasins internationaux Marks & Spencer dans le but de dégager une vision plus claire de leurs activités actuelles et des éléments rentables« , explique l’entreprise dans un bref communiqué.

Marks & Spencer avait rouvert un magasin en Belgique en mai 2015 après avoir quitté une première fois notre pays en 2011 à la suite d’une politique de recentrage sur l’Angleterre. L’inauguration de ce magasin bruxellois de 5.000 mètres carrés avait attiré la foule et s’était déroulée en présence de l’actrice belge Marie Gillain, de l’ambassadeur de Grande-Bretagne en Belgique Alison Rose et du directeur général de Marks & Spencer Marc Bolland.

Du côté des travailleurs, l’annonce de ce mardi matin constitue un véritable choc. « C’est une surprise. On ne s’y attendait pas du tout. Les travailleurs sont décontenancés. On va voir ce que l’on va faire dans les prochaines heures« , réagit Yves Flamand, permanent au Setca. Même si les chiffres de Marks & Spencer ne sont guère réjouissants, le responsable syndical estime que l’intention de fermeture « pose des questions« . « On rouvre, on ferme, on rouvre, on ferme… Cela fait un peu gestion à court terme« .

Le permanent syndical entend maintenant se mettre autour de la table pour voir si « des alternatives à la fermeture » son possibles. Mais si la fermeture se confirme, elle pourrait intervenir vers mai/juin 2017.

La fermeture probable du seul magasin belge de l’enseigne britannique s’inscrit dans un mouvement plus vaste qui voit Marks & Spencer fermer ses magasins dans 10 pays (France, Pays-Bas, etc.), de même que des points de vente au Royaume-Uni.

Au total, l’enseigne a annoncé mardi la fermeture de plus d’une centaine de magasins dans le monde, selon l’AFP. (Photo Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 juin 2017 Le réseau Stib gratuit et renforcé pour Couleur Café

La Stib s’associera au festival Couleur Café qui s’installera pour la première fois au pied de l’Atomium du 30 juin au 2 juillet, en facilitant les déplacements des festivaliers. Ces derniers pourront emprunter gratuitement le réseau de la société bruxellois lire plus

Belga

27 juin 2017 Attentats à Bruxelles: les terroristes visaient également d'autres cibles

Les terroristes qui ont commis les attentats à Brussels Airport et à la station de métro Maelbeek le 22 mars 2016, visaient également d’autres lieux comme cibles potentielles. Cette constatation ressort d’une analyse de l’ordinateur portable retrouvé à Schae lire plus

Belga

27 juin 2017 Gastronomie: décès du grand chef étoilé Alain Senderens

Figure de la Nouvelle cuisine, connu pour sa passion de l’accord parfait entre mets et vins, le chef étoilé Alain Senderens est décédé à l’âge de 77 ans, a fait savoir lundi soir le critique gastronomique Gilles Pudlowski. « Il était l’un des der lire plus

Belga

27 juin 2017 Gênée par son acronyme WTF, la Fédération internationale de taekwondo change de nom

WTF? L’acronyme répandu sur les réseaux sociaux où il signifie « what the fuck » (« c’est quoi ce bordel »), est devenu dérangeant pour la Fédération internationale de taekwondo qui l’utilisait depuis 1973, au point de changer de nom. Fini, donc la World Taekwon lire plus

Belga

27 juin 2017 Japon: Kumano, la cité des pinceaux de maquillage

Poils d’écureuil, de chèvre, de cheval ou de blaireau, le Japonais Tesshu Takemori fait la différence en un instant et déroule alors les propriétés de chacun pour la confection de brosses et pinceaux de maquillage, 100% faits main. « Taille, forme, souplesse, lire plus

Belga

27 juin 2017 France: l'ancien Premier ministre Manuel Valls quitte le PS

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls annonce mardi qu’il « quitte le Parti socialiste ». « Je quitte le parti socialiste ou le parti socialiste me quitte, une partie de ma vie politique s’achève », a-t-il dit dans une interview à RTL mardi matin. Manuel Valls, 54 ans, a lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/