Marie-Christine Marghem : “Une taxe sur les produits polluants venant des USA ? Je reste prudente”

Marie-Christine Marghem (MR), ministre fédérale de l’Énergie et de l’Environnement, était l’invitée du 12h30 afin de réagir à la décision du président des États-Unis Donald Trump de sortir de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique. Elle rappelle ainsi que les États-Unis ne pourront pas sortir de suite de cet accord signé en novembre 2016 : “Il faudra quatre ans, soit la fin de son mandat… Et le monde entier condamne son attitude et renouvelle aujourd’hui son engagement pour diminuer les gaz à effet de serre par une politique très volontariste”.

Selon la ministre, les différents États qui ont signé cet accord de Paris vont encore “discuter avec les États-Unis, via la diplomatie”. “Des entreprises américaines ne sont pas d’accord avec leur président”, ajoute Marie-Christine Marghem, qui rappelle que la Belgique a “un grand défi” devant soi, avec le reste de la planète : “Nous nous sommes engagés à limiter ce réchauffement climatique en-deça d’un degré et demi.

Elle rejette toutefois l’idée d’une taxe sur les produits polluants venant des États-Unis : “Nous devons montrer l’exemple et ne pas copier les pays qui se replient sur eux-mêmes”.

  • Interview de Michel Geyer.

Trouvez un emploi avec Stepstone :