Marc Cools ou Boris Dilliés ? Uccle connaîtra le nom de son nouveau bourgmestre ce dimanche

Suite à la démission d’Armand de Decker, le MR d’Uccle a décidé d’organiser une élection dimanche pour élire son futur bourgmestre. Deux candidats sont en lice : Boris Dilliès, échevin des Finances, de l’Economie et du Commerce, de la Jeunesse et Officier de l’Etat civil, et face à lui Marc Cools, actuel premier échevin.
Le gagnant sera en tête de liste pour les élections communales d’octobre 2018. “Si je suis battu dimanche, je ne revendiquerai pas la tête de liste et soutiendrai Marc Cools”, confiait Boris Dilliès à La Libre. Le gagnant devra également obtenir le soutien de sa majorité au conseil communal.
Quel que soit le résultat, il manquera un échevin au collège communal. Défi s’oppose à un remplacement et considère qu’il est préférable de faire des économies et de ne pas remplacer l’échevin avant la fin de la législature.

Cumul
Si Marc Cools n’a rien à se reprocher côté cumul, Boris Dilliès est devenu député régional Bruxellois en 2014. Mais ce dernier affirmait au Soir que s’il était élu à la commune d’Uccle, il quitterait son poste de député.

Vidéo : Marc Cools était l’invité de l’interview ce lundi.

Partager l'article

22 juin 2017 - 09h05