Marc Cools ou Boris Dilliés ? Uccle connaîtra le nom de son nouveau bourgmestre ce dimanche

Suite à la démission d’Armand de Decker, le MR d’Uccle a décidé d’organiser une élection dimanche pour élire son futur bourgmestre. Deux candidats sont en lice : Boris Dilliès, échevin des Finances, de l’Economie et du Commerce, de la Jeunesse et Officier de l’Etat civil, et face à lui Marc Cools, actuel premier échevin.
Le gagnant sera en tête de liste pour les élections communales d’octobre 2018. « Si je suis battu dimanche, je ne revendiquerai pas la tête de liste et soutiendrai Marc Cools », confiait Boris Dilliès à La Libre. Le gagnant devra également obtenir le soutien de sa majorité au conseil communal.
Quel que soit le résultat, il manquera un échevin au collège communal. Défi s’oppose à un remplacement et considère qu’il est préférable de faire des économies et de ne pas remplacer l’échevin avant la fin de la législature.

Cumul
Si Marc Cools n’a rien à se reprocher côté cumul, Boris Dilliès est devenu député régional Bruxellois en 2014. Mais ce dernier affirmait au Soir que s’il était élu à la commune d’Uccle, il quitterait son poste de député.

Vidéo : Marc Cools était l’invité de l’interview ce lundi.

Partager l'article

22 juin 2017 - 09h05