facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Manifestation anti-TTIP : le quartier loi paralysé mardi après-midi

Entre 10.000 et 15.000 personnes sont attendues mardi après-midi rue de la Loi à Bruxelles pour une vaste manifestation contre les traités de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada d’une part (CETA) et les Etats-Unis d’autre part (TTIP). Intitulé « STOP TTIP & CETA », le rassemblement est prévu dès 16h30 au carrefour entre l’avenue des Arts et la rue de la Loi. Le départ est annoncé pour 17h00. Les manifestants rejoindront alors le rond-point Schuman où ils réaliseront, à 18h30, un flashmob. Ils formeront alors un bouclier humain symbolique face au cheval de Troie que sont, à leurs yeux, les deux traités en cours de négociation.

« Les gouvernements européens pourraient décider la signature du premier traité transatlantique (le CETA) dès ce jeudi 22 septembre », indique Michel Cermak, chargé de plaidoyer politique sur les accords de commerce transatlantiques pour le CNCD 11-11-11, qui coordonne la manifestation. « Les ministres européens du Commerce décideront si l’Europe signe ou pas ce traité avec le Canada. » Selon lui, « ce traité représente le cheval de Troie du TTIP avec les Etats-Unis. En effet, il suffirait aux entreprises américaines de créer une filiale au Canada pour avoir accès au marché européen et utiliser les cours d’arbitrage privées prévues par le CETA. » Fin août, le ministre allemand de l’Économie, Sigmar Gabriel, avait annoncé que les négociations sur le TTIP avaient échoué. « Cela me parait à la fois positif et préoccupant », estime M. Cermak. « D’une part, on voit bien que le sujet est devenu d’ampleur. On en parle, ce qui n’était pas le cas au départ. Mais, si les négociations battent peut-être de l’aile, elles se poursuivent malgré tout. Je constate que le fond du message n’est toujours pas entendu, malgré une pétition qui a récolté quelque 3,5 millions de signatures. » La manifestation est soutenue par les syndicats et les mutualités et par plusieurs associations dont La Ligue des Droits de l’homme, Test-Achats, Tout Autre Chose, Greenpeace ou encore la Fédération des Etudiants Francophones (FEF). Une délégation d’agriculteurs de la Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs (Fugea) sera également présente ainsi que des ouvriers de l’usine Caterpillar de Gosselies. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mars 2017 Collision entre un train et un camion à Sint-Joris-Weert, sur la ligne Ottignies-Louvain

Un train qui circulait sur la ligne 139 Ottignies-Louvain est entré en collision avec un camion samedi matin à hauteur d’un passage à niveau à Sint-Joris-Weert (Brabant flamand). Les dix-sept passagers ont dû poursuivre leur voyage en bus. Le trafic ferroviaire est lire plus

Belga

25 mars 2017 La Birmanie rejette l'enquête de l'ONU sur les exactions contre les Rohingyas

La Birmanie a rejeté samedi la décision de l’ONU d’envoyer une mission d’enquête sur les récentes exactions contre la minorité musulmane des Rohingyas imputées à l’armée, affirmant que cela ne ferait qu' »attiser » le conflit. Le Conseil des droit lire plus

Belga

25 mars 2017 Du travail au noir découvert chez un malade contrôlé sur quatre

Du travail au noir a été découvert dans un cas sur quatre lors des 1.091 contrôles ciblés réalisés l’année dernière sur cette question, indique samedi Philippe De Backer (Open Vld) dans les journaux du groupe Mediahuis. Le secrétai lire plus

Belga

25 mars 2017 Pour chaque don au Consortium 12-12, le gouvernement versera l'équivalent

Pour chaque euro qui sera versé au consortium 12-12 pour la famine dans la Corne de l’Afrique, le gouvernement s’engage à y ajouter un euro de sa poche. Le ministre chargé de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open Vld) a confirmé l’informat lire plus

Belga

25 mars 2017 Le fisc poursuit les opérateurs de paiement Worldline, Alpha Card et Ingenico

L’Inspection spéciale des impôts poursuit en justice Worldline, Alpha Card et Ingenico, le trois plus grands opérateurs de paiements du pays, car ils ne veulent pas divulguer les données des paiements réalisés par des cartes étrangères en Belgiq lire plus

Belga

25 mars 2017 Un Belge sur cinq est fiché dans la Banque nationale générale de la police

Des données portant sur 2.221.442 Belges sont encodées dans la Banque nationale générale (BNG) de la police alors qu’il y a sept ans 1.506.046 personnes y figuraient, rapporte La Dernière Heure samedi, sur base de chiffres de la police fédérale, fourn lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/