facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Manifestation anti-TTIP : le quartier loi paralysé mardi après-midi

Entre 10.000 et 15.000 personnes sont attendues mardi après-midi rue de la Loi à Bruxelles pour une vaste manifestation contre les traités de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada d’une part (CETA) et les Etats-Unis d’autre part (TTIP). Intitulé « STOP TTIP & CETA », le rassemblement est prévu dès 16h30 au carrefour entre l’avenue des Arts et la rue de la Loi. Le départ est annoncé pour 17h00. Les manifestants rejoindront alors le rond-point Schuman où ils réaliseront, à 18h30, un flashmob. Ils formeront alors un bouclier humain symbolique face au cheval de Troie que sont, à leurs yeux, les deux traités en cours de négociation.

« Les gouvernements européens pourraient décider la signature du premier traité transatlantique (le CETA) dès ce jeudi 22 septembre », indique Michel Cermak, chargé de plaidoyer politique sur les accords de commerce transatlantiques pour le CNCD 11-11-11, qui coordonne la manifestation. « Les ministres européens du Commerce décideront si l’Europe signe ou pas ce traité avec le Canada. » Selon lui, « ce traité représente le cheval de Troie du TTIP avec les Etats-Unis. En effet, il suffirait aux entreprises américaines de créer une filiale au Canada pour avoir accès au marché européen et utiliser les cours d’arbitrage privées prévues par le CETA. » Fin août, le ministre allemand de l’Économie, Sigmar Gabriel, avait annoncé que les négociations sur le TTIP avaient échoué. « Cela me parait à la fois positif et préoccupant », estime M. Cermak. « D’une part, on voit bien que le sujet est devenu d’ampleur. On en parle, ce qui n’était pas le cas au départ. Mais, si les négociations battent peut-être de l’aile, elles se poursuivent malgré tout. Je constate que le fond du message n’est toujours pas entendu, malgré une pétition qui a récolté quelque 3,5 millions de signatures. » La manifestation est soutenue par les syndicats et les mutualités et par plusieurs associations dont La Ligue des Droits de l’homme, Test-Achats, Tout Autre Chose, Greenpeace ou encore la Fédération des Etudiants Francophones (FEF). Une délégation d’agriculteurs de la Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs (Fugea) sera également présente ainsi que des ouvriers de l’usine Caterpillar de Gosselies. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Des mesures fédérales en vue d'atteindre l'objectif du plein emploi en 2025

Le gouvernement fédéral s’est accordé sur une série de mesures qui contribueront à réaliser l’ambition du plein emploi en 2025, a indiqué le ministre de l’Emploi, Kris Peeters. Sont visés l’e-commerce et la construction mais aussi une diminutio lire plus

Belga

26 juillet 2017 Alda Greoli, désormais numéro deux dans deux gouvernements

En accédant à la vice-présidence du gouvernement wallon, Alda Greoli devient la seule ministre wallonne à double casquette, puisqu’elle est également la numéro deux du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’ancienne cheffe de cabin lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: Laurette Onkelinx pointe "un pas de géant en arrière"

La cheffe de groupe PS au Parlement fédéral, Laurette Onkelinx, reconnaît que l’accord budgétaire trouvé par le gouvernement fédéral contient « indubitablement » des réformes, mais que celles-ci constituent « un pas de géant… en arri lire plus

Belga

26 juillet 2017 Lourde amende pour le canular homophobe de Cyril Hanouna

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français sanctionne pour la troisième fois C8 et l’émission phare de Cyril Hanouna « Touche pas à mon poste ». Une amende de 3 millions d’euros lui a été infligée pour un canular jugé homophobe. Dans c lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: un accord imbuvable selon la FGTB

La FGTB juge mercredi que l’accord intervenu au sein du gouvernement pour le budget fédéral est « imbuvable, déséquilibré et injuste ». Le syndicat socialiste le qualifie même de « honte pour le gouvernement ». Il dénonce des mesures offertes aux « nantis », lire plus

Belga

26 juillet 2017 Ecolo dénonce un budget sans aucune trace de justice sociale et de vision écologique

Le projet de budgets 2018 et 2019 élaboré par le gouvernement fédéral manque désespérément de justice sociale et d’une vision écologique, estime Ecolo dans un communiqué mercredi après-midi. « Hormis l’annonce d’une baisse de l’imp lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/