L’Orchestre national de Belgique devient le Belgian National Orchestra

18358917_1654828064529068_4896714396137423160_oL’Orchestre national de Belgique opère ce vendredi un dépoussiérage d’image et de programme, avec notamment un nom anglicisé de « Belgian National Orchestra » (BNO) et un nouveau logo, peut-on lire dans L’Echo et De Tijd.

Avec un budget amputé de quasiment un million d’euros entre 2013 et 2015, la troisième institution culturelle fédérale semblait jusqu’ici comme résignée, face à une hypothétique fusion à l’horizon 2026 avec l’orchestre de La Monnaie, comme le préconisait le rapport commandé par son ministre de tutelle, Didier Reynders (MR). Les lignes semblent désormais bouger, se réjouit son intendant Hans Waege auprès des deux quotidiens.

Le spectre de la fusion semble d’ailleurs s’écarter au profit de synergies avec La Monnaie et le Palais des Beaux-Arts (Bozar), qui devront permettre des économies à réinjecter dans le projet artistique. Il est déjà acquis que le BNO doublera, la saison prochaine, le nombre de ses répétitions dans la grande salle Henry Le Boeuf du Palais des Beaux-Arts.

Autre nouveauté: la saison prochaine verra l’orchestre se produire trois fois en boîte de nuit. Il est question, selon Hans Waege, de « programmes courts », avec du Mozart et du Haydn, dans un concept d' »happy hours classiques ». (Belga, photo Facebook)

Partager l'article

12 mai 2017 - 07h17