Les vacanciers bloqués aux Canaries ont décollé vers Bruxelles avec 48 heures de retard

Illustration picture shows the first flight of Tui plane,the TB1111 from Brussels to Spanish city Malaga, Wednesday 19 October 2016, in Zaventem airport. Tui is the new name and visual of Jetair company. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Les 169 vacanciers qui étaient bloqués depuis mercredi sur les îles de Lanzarote et Fuerteventura (Canaries, Espagne) ont pu décoller vendredi matin, annonce TUI. Le tour-opérateur envisage une indemnisation de 400 euros pour les voyageurs lésés.

Ces voyageurs n’avaient pas pu repartir vers Bruxelles comme prévu mercredi à 16h30. Leur avion s’était retrouvé cloué au sol à l’aéroport de Lanzarote à la suite d’un incident technique. Comme il a fallu acheminer une pièce de rechange, l’attente a finalement duré 42 heures. L’appareil a enfin pu décoller vendredi à 10h30.

“En attendant de trouver une solution, nous avons logé tous les passagers dans un hôtel”, a précisé le porte-parole de TUI Piet Demeyere. “Ainsi, nous avons eu tout le temps pour résoudre le problème et les vacanciers ont pu patienter de manière confortable.”

Le tour-opérateur a confirmé vendredi que chaque vacancier lésé recevra un remboursement de 400 euros, a ajouté M. Demeyere.  Une nonantaine de passagers qui devait rejoindre mercredi l’île voisine de Fuertevantura avec ce même avion ont pu finalement s’y rendre jeudi en ferry.

Belga

 

Partager l'article

11 août 2017 - 12h43

Trouvez un emploi avec Stepstone :