Les syndicats renvoient les membres du gouvernement à leur copie

ACLVB-CGSLB liberal union chairman Mario Coppens, ABVV/FGTB socialist union chairman Rudy De Leeuw, ACV/CSC general secretary Marie-Helene Ska, ACV/CSC christian union chairman Marc Leemans and FGTB General secratary Robert Vertenueil pose for the photographer ahead of the presentation of the report of the Michel government by the common trade union front, Tuesday 04 July 2017, in Brussels. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Le front commun syndical – FGTB, CSC et CGSLB – a remis mardi leur bulletin à certains membres du gouvernement Michel. Au cours d’une mise en scène, les faux ministres De Block, Peeters, Van Overtveldt et Bacquelaine, ainsi que le Premier ministre Charles Michel, ont été recalés par les représentants des travailleurs.

« Ce n’est brillant pour personne », a lancé la « directrice » de cette classe de « cancres » sous les applaudissements nourris des militants réunis au sein de l’Institut des Hautes études des Communications sociales (Ihecs) à Bruxelles. « L’année prochaine, des têtes vont tomber », a-t-elle prévenu. Les cinq ministres ont été recalés sur toute la ligne: M. Baquelaine qui a fait « beaucoup de bêtises cette année », Mme De Block « qui a réussi à se mettre tout le monde à dos », M. Van Overtveldt qualifié de « Robin des bois qui a mis son costume à l’envers » et M. Peeters, « un cas désespéré ». Charles Michel s’est lui vu reprocher de « fricoter avec le caïd d’Anvers, qui fait de lui ce qu’il veut ». Après cette version humoristique, les pontes des syndicats ont détaillé une nouvelle fois leurs griefs envers le gouvernement Michel. Marie-Hélène Ska (CSC) appelant notamment le ministre Peeters – ministre de l’Emploi mais également chaperon de la concertation sociale – à « sortir d’une logique de Caliméro », à montrer son ambition et arrêter la spirale infernale du burn-out. (Belga)

Partager l'article

04 juillet 2017 - 16h19