Les pompiers de Bruxelles déposent un préavis de grève : ils se plaignent d’une mauvaise gestion

Illustration picture shows the fire brigade paramedics logo during a protest action of ambulance emergency services in front of federal health minister cabinet inside the so-called Finance tower in Brussels, Friday 10 March 2017. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Le syndicat SLFP a déposé lundi un préavis de grève pour les pompiers de Bruxelles qui prendra cours le 19 juin prochain. Le cabinet de la secrétaire d’Etat bruxelloise Cécile Jodogne, en charge du SIAMU (Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente), a fixé un rendez-vous au 21 juin, a ajouté Eric Labourdette, responsable SLFP.

Eric Labourdette déplore le besoin de déposer un préavis de grève pour obtenir une concertation. Le SLFP dénonce notamment l’absence de règlement de travail depuis 2003 et le recrutement obscur. Il demande à ce qu’un dialogue social soit réinstauré. « On a un directeur général faisant fonction mis en place – un PS bien sûr – et un ancien directeur adjoint du cabinet Vervoort qui arrive comme juriste et qui se met en burn-out 2 mois plus tard », dénonce Eric Labourdette. « L’ancienne directrice générale démissionnaire a été replacée au cabinet Vervoort. (…) On a créé une cellule communication avec une femme de Groen, traductrice de formation, engagée en niveau A. On engage une secrétaire ‘supérieure’ qui chapeaute les 2 autres avec 20 ans d’ancienneté dans le public alors qu’elle vient du privé. On a encore engagé un facility manager. On a l’impression qu’on crée des fonctions pour y mettre des personnes. Je veux bien qu’on place des gens, mais encore faut-il qu’ils soient compétents. Ce n’est pas le cas et on arrive à un manque de dialogue et de concertation jamais vu », poursuit le syndicaliste.

Eric Labourdette pointe par ailleurs les recrutements et les promotions attendus chez les pompiers. « Il est conseillé depuis des années d’avoir un deuxième conseiller en prévention et on attend toujours le psychologue. Des postes urgents à remplir restent vides », souligne-t-il enfin. (Belga)

Partager l'article

12 juin 2017 - 17h29