Les plaques personnalisées n’ont plus la cote!

plaqueL’année dernière, un total de 1.777 plaques personnalisées a été enregistré. Il s’agit d’une diminution spectaculaire par rapport à 2015, année durant laquelle 5.943 plaques personnalisées avaient été immatriculées, indique le ministre de la Mobilité François Bellot dans une réponse à une question parlementaire de la députée Sabien Lahaye-Battheu (Open Vld). Le ministre annonce à cette occasion que le prix va diminuer.

Le fait que le nombre d’immatriculations de plaques personnalisées a fortement diminué est à mettre en lien avec la hausse du prix, analyse François Bellot. En 2015, une plaque personnalisée coûtait 1.000 euros. Le prix avait été doublé (2.000 euros) l’année suivante. Conséquence, seuls 3,3 millions d’euros sont rentrés dans les caisses de l’Etat en 2016 contre 6,1 millions en 2015. Le ministre de la Mobilité annonce dès lors que le prix des plaques d’immatriculations personnalisées sera revu à la baisse, probablement à partir de l’automne prochain. “En fixant à nouveau le prix au niveau de 2015, nous permettrons à nouveau aux recettes de repartir à la hausse”, estime Mme Lahaye-Battheu. “Le ministre reconnaît dans sa réponse que ce dossier a été traité d’une mauvaise manière.” Ce point de vue ne fait cependant pas l’unanimité au sein de la majorité fédérale. La députée N-VA Daphné Dumery ne voit aucune raison de diminuer le prix. “Selon les chiffres, il apparaît que le nombre de plaques d’immatriculations personnalisées a fortement augmenté durant la période 2014-2015, et ce en raison de l’assouplissement de la procédure pour l’obtenir. En 2016, on constate en réalité une stabilisation des chiffres par rapport à la période précédant cet assouplissement. Il n’y a donc aucune raison de supposer qu’une diminution par deux du prix aura pour conséquence un doublement du nombre de demandes

Partager l'article

11 juin 2017 - 09h52

Trouvez un emploi avec Stepstone :