facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les passagers de Brussels Airport ne doivent plus passer par les tentes de contrôle

Le préscreening dans les tentes devant le hall des départs de Brussels Airport est terminé. Depuis lundi après-midi, les passagers ne subissent plus de contrôles avant d’entrer dans le terminal, confirme un porte-parole de l’aéroport.

Après les attentats du 22 mars, l’aéroport avait installé trois tentes devant le hall des départs. Tous les passagers devaient y passer afin de subir un contrôle. Il y a deux semaines, les travaux de démantèlement ont débuté. Pour le moment, une tente est toujours installée, mais depuis lundi à 12h00, les passagers n’y subissent plus de contrôles, a expliqué Florence Muls, porte-parole de Brussels Airport. A la fin de la semaine, la tente disparaitra. « Cela ne signifie pas qu’il n’y a plus de contrôle du tout », a souligné Florence Muls. « Les contrôles s’effectuent désormais d’une autre manière, à l’aide de caméras et d’agents de sécurité ».

Les passagers voulant rentrer dans le hall des départs doivent désormais passer à travers un sas. A l’entrée, des agents formés à identifier les comportements suspects scrutent les voyageurs. Trois sas identiques sont installés aux différentes entrées de l’aéroport. Cela ne signifie pas que les véhicules sont autorisés à rejoindre le terminal. La zone « kiss and ride », fermée après les attentats, ne rouvrira pas. Cependant, Brussels Airport devrait installer une nouvelle zone de ce type ailleurs. Pour l’instant, ceux qui souhaitent déposer les voyageurs peuvent utiliser les parkings et le premier quart d’heure est gratuit. Le démantèlement des tentes avait débuté mi-octobre en présence du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), et d’Arnaud Feist, le CEO de Brussels Airport. « Nous passons à des mesures de sécurité très visibles à quelque chose de moins visible mais avec un niveau de sécurité rehaussé », a souligné Florence Muls. (Belga)

REPORTAGE de Jean-Christophe Pesesse et de Nicolas Scheenaerts

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

3 décembre 2016 Deux fois moins de petits commerces qu'il y a 70 ans

La Belgique enregistre une perte de 48% de ses petits commerces en 70 ans, selon un rapport Centre de recherche et d’information socio-politiques (Crisp) consacré aux « causes de la disparition des petits commerces (1945-2015) », et relayée dans L’Avenir samedi. Entre 1947 et 2015, la Be lire plus

Belga

3 décembre 2016 "Van Overtveldt ne fait rien contre la fraude fiscale" (Michel Claise)

« Van Overtveldt ne fait rien contre la fraude fiscale », affirme le juge d’instruction Michel Claise à l’encontre de ministre des Finances, dans un entretien accordé à La Libre Belgique samedi. « Il y a un an, Johan Van Overtveldt avait annoncé qu’il allait prendre une s lire plus

Belga

3 décembre 2016 Un manque à gagner de 2,4 milliards pour l'économie belge après les attentats

La fédération des entreprises belges (FEB) a calculé que les attentats de Paris et de Bruxelles ont coûté 2,4 milliards d’euros à l’économie belge, selon une étude relayée samedi par Le Soir, L’Echo De Tijd et Het Laatste Nieuws. Un an ap lire plus

Belga

3 décembre 2016 Venezuela: Maduro annonce la mise en circulation de plus gros billets

Face au manque de liquidités et à l’inflation galopante, la banque centrale du Venezuela (BCV) va émettre des coupures de 500 et 5000 bolivars a indiqué vendredi le président Nicolas Maduro. Dans une allocution télévisée, Nicolas Maduro a annon lire plus

Belga

3 décembre 2016 Colombie: les Farc commencent à détruire des armes au premier jour de la paix

Les Farc ont commencé à « détruire des matériaux explosifs » et attendent « les premières libérations de rebelles », au lendemain de l’entrée en vigueur en Colombie de l’accord de paix signé avec le gouvernement, a annoncé vendredi un chef d lire plus

Belga

3 décembre 2016 Les Etats-Unis s'opposent au rachat d'Aixtron US par le groupe chinois Grand Chip

Les Etats-Unis ont bloqué vendredi le rachat du groupe industriel Aixtron, basé en Allemagne, par le groupe chinois Grand Chip Investment, invoquant « des risques pour la sécurité nationale », selon un communiqué du Trésor. Par un décret, le prés lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/