Les noms d’oiseaux volent entre les présidents du sp.a et de l’Open Vld

spaLa démission du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur a conduit à de vives tensions entre la présidente de l’Open Vld Gwendolyn Rutten et son homologue socialiste John Crombez. “L’Open Vld, ce ne sont que de lâches ploucs” (laffe boeren), rapporte ainsi Het Laatste Nieuws en citant John Crombez. “C’est un vocabulaire inédit. La nouvelle politique ne se pratique pas en injuriant mais en montrant le bon exemple”, a réagi la présidente des libéraux flamands.

Mécontent, le sp.a avait quitté les négociations sur la succession de Mayeur, réduisant la majorité à une coalition entre le PS, le MR et l’Open Vld. “Je suis content de ne plus faire partie du club”, a ensuite affirmé John Crombez au Laatste Nieuws, ajoutant: “j’ai vu une autre image de l’Open Vld. Ce sont des ploucs lâches dont le seul objectif était de se répartir les compétences de l’échevine sp.a Ans Persoons”. “On ne peut pas quitter deux fois la table des négociations et être fâché que les autres prennent leurs responsabilités”, a de son côté déclaré Gwendolyn Rutten dans un communiqué. Selon cette dernière, la colère du sp.a devrait plutôt être tournée vers le PS.

Belga

Photo : Belga

Partager l'article

10 juin 2017 - 19h02