Les infirmiers confrontés à des patients plus affirmés

infirmierssoinsintensifsLes infirmiers constatent que les patients sont devenus plus affirmés, selon un sondage iVOX, publié à l’occasion de la Journée de l’Infirmier, le 12 mai. L’Union générale des infirmiers de Belgique (UGIB) confirme cette tendance.

Nonante-trois pour cent des 800 infirmiers interrogés observent que tant les patients que leur famille sont devenus plus exigeants. « Je remarque que les patients sont surtout devenus plus méfiants. Ils cherchent de l’information sur internet. Quand je traite un patient, il me pose plus de questions qu’auparavant », explique l’infirmière Hanane Akaouch.

Selon Kris Vaneerdewegh, président de l’aile néerlandophone de l’UGIB, ces changements sont positifs. « C’est une bonne chose car ainsi les patients participent de façon plus active à leur rétablissement. »

Les résultats du sondage révèlent encore que 9 infirmiers sur 10 souffrent physiquement au travail. Il s’agit essentiellement de maux de dos (69%), de fatigue excessive (36%) et d’épaules douloureuses (35%). « L’UGIB plaide pour que le métier d’infirmier soit reconnu comme pénible en raison des heures supplémentaires irrégulières« , avance M. Vaneerdewegh.

Partager l'article

12 mai 2017 - 07h54