facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les habitants de Linkebeek appelés aux urnes dimanche

Linkebeek_BelgaLes habitants de Linkebeek, une des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise, sont appelés aux urnes dimanche pour élire treize des quinze conseillers communaux à la suite de la démission des élus de la majorité francophone pour protester contre la nomination comme bourgmestre d’Eric De Bruycker, issu de la minorité néerlandophone (deux sièges). Celui-ci a été nommé bourgmestre à l’initiative de la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Hoomans (N-VA) dans cette commune qui n’avait plus de bourgmestre en titre depuis 2006.

3300 ELECTEURS

Quelque 3.300 électeurs sont appelés à choisir ces treize conseillers, avec deux listes en lice: LB (pour Linkebeek et non plus Liste du Bourgmestre, comme en 2012), menée par le bourgmestre non nommé Damien Thiéry – et député fédéral MR. La Droite qui en a déposé une également, mais avec seulement quatre candidats, emmenée par Pascal Collet, un néophyte en politique. La liste LB présente treize candidats, pour autant de sièges à pourvoir, alors que deux sièges qui lui revenaient n’étaient plus occupés, faute de suppléants. De liste d’union francophone, il n’est cette fois pas question. Outre l’entrée dans la danse de La Droite, le DéFI, présidé par Olivier Maingain, a décidé de ne pas soutenir la liste LB pour marquer son désaccord sur ce qu’il considère comme une trop large concession linguistique de la part la liste emmenée par Damien Thiéry (ex-FDF), sur le mode d’envoi des convocations électorales. Le DéFi n’a toutefois pas déposé de liste pour le scrutin de dimanche. La liste flamande Prolink, dont est issu Eric De Bruycker – brièvement bourgmestre à la suite de sa nomination par la ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA), après la présentation répétée en vain de Damien Thiéry comme candidat à ce poste, ne participe pas au scrutin. Elle a appelé à voter blanc dimanche.

CAMPAGNE DANS LE CALME

Eric De Bruycker, nommé le 4 octobre dernier, avait jeté le gant le 15 novembre. Mais entre-temps, le 26 octobre, les conseillers communaux de la majorité francophone avaient démissionné en bloc, entraînant l’organisation d’une nouvelle élection dans un délai de 50 jours. La campagne électorale s’est déroulée dans le calme et sans incident. Très peu de dépliants ont été distribués. M. Thiéry (LB) s’est contenté d’organiser un seul meeting. Le scrutin se déroulera dimanche de 08h00 à 13h00 selon la vieille méthode du vote papier dans cinq bureaux. La commune compte quelque 3.300 électeurs et le coût des opérations est estimé à entre 15.000 euro et 25.000 euros. Les résultats sont attendus entre 17h00 et 18h00.

LOI SUR L’EMPLOI DES LANGUES

L’envoi des convocations par le bourgmestre s’est fait, selon lui, « selon le prescrit réglementaire », c’est à dire en néerlandais, sauf pour les habitants qui ont exprimé – avant ou après l’envoi – le souhait de recevoir ce document en français. L’administration communale estime que de 400 à 500 francophones ont demandé une convocation en français. La nomination de Damien Thiéry a été refusée à plusieurs reprises depuis 2006, selon les ministres flamands des Affaires intérieures qui se sont succédé, pour non-respect des lois linguistiques. En juin 2014, l’assemblée générale bilingue du Conseil d’Etat avait quant à elle recalé M. Thiéry dans son recours contre sa non nomination. La Haute instance avait aussi jugé que l’interprétation de la loi sur l’emploi des langues par les bourgmestres non nommés n’était pas conciliable avec la primauté du néerlandais dans la Région de langue néerlandaise. Ces bourgmestres considéraient que dans les communes à facilités, les particuliers qui avaient émis le souhait de recevoir les documents administratifs en français, ne devraient plus jamais répéter cette démarche. Mais le Conseil d’Etat a également précisé que ce souhait ne devrait plus être émis pour chaque échange de document, comme le préconise la circulaire Peeters, mais par courrier valable pour une durée maximale de 4 ans renouvelable. (Belga)

  • Elections à Linkebeek, dans M à 18h25

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mars 2017 60 ans du Traité de Rome – Des milliers de manifestants en marge des 60 ans du traité fondateur européen

Des milliers de personnes participaient samedi à différents cortèges à Rome en marge des 60 ans du traité fondateur européen, dans une ville sous haute surveillance qui redoute des débordements. La police italienne a annoncé dans la matin lire plus

Belga

25 mars 2017 Irak: des dizaines de civils tués par des frappes aériennes à Mossoul-Ouest

Des dizaines de civils ont été tués ces derniers jours à Mossoul-Ouest par des frappes aériennes contre le dernier grand fief du groupe Etat islamique (EI) en Irak, ont indiqué samedi des responsables irakiens. L’armée irakienne ainsi que les avions d lire plus

Belga

25 mars 2017 Telenet veut augmenter la rémunération fixe pour le président du CA

Telenet proposera à ses actionnaires le 26 avril prochain lors d’une assemblée générale extraordinaire d’augmenter la rémunération fixe du président du conseil d’administration (CA), actuellement Bert De Graeve, de 100.000 à 120.000 euros, est- lire plus

Belga

25 mars 2017 GB: l'unique député du parti europhobe Ukip annonce quitter la formation

L’unique député du parti europhobe et anti-immigration britannique Ukip, Douglas Carswell, a annoncé samedi sur son blog qu’il quittait cette formation et siègerait dorénavant en tant qu’indépendant. « Je vais simplement être un député pou lire plus

Belga

25 mars 2017 CETA – Il faut consulter la Cour de Justice européenne sans plus attendre

Le gouvernement fédéral doit saisir sans plus attendre la Cour de Justice européenne de la question de la compatibilité du CETA et du mécanisme de règlement des différends en matière d’investissement avec le droit de l’Union européenne, lire plus

Belga

25 mars 2017 Irak: la bataille à Mossoul-Ouest a fait plus de 200.000 déplacés

Les combats pour chasser les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la partie occidentale de Mossoul, leur dernier grand fief en Irak, ont fait plus de 200.000 déplacés, a indiqué samedi le ministère irakien des Migrations et des Déplacés. « Le nombre d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/