Les fédérations du secteur sans-abri réagissent au scandale du Samusocial

Samusocial - Logo

Les différents représentants des associations d’aides aux sans-abri en Région bruxelloise se sont réunis le temps d’un communiqué au sujet du scandale autour du Samusocial, organe destiné à l’aide aux sans-abri à Bruxelles dont les émoluments de ses administrateurs ont mené à un scandale autour du fonctionnement de cette ASBL. Les fédérations du secteur apportent tout d’abord leur soutien aux travailleurs du Samusocial, avant d’évoquer les affaires politiques autour de l’ASBL.

« La transparence dans la gestion doit être à l’ordre du jour, tant vis-à-vis des pouvoirs subsidiants, que vis-à-vis des citoyens, que vis-à-vis des donateurs et, surtout, vis-à-vis de notre public-cible : les personnes sans abri. Il est donc, indispensable que toute la clarté soit faite sur ce dossier », expliquent les différentes associations. Celles-ci proposent désormais « leur disponibilité et leur expertise » afin d’aider le Samusocial à poursuivre ses activités et à mener une meilleure action dans la lutte contre le sans-abrisme.

« Au-delà du scandale, rassembler les forces dans l’intérêt des personnes sans abri enverrait un message positif et constructif à l’ensemble de la société civile. Que cet événement soit, donc, l’occasion d’une mobilisation de tous les services et acteurs publics dans l’intérêt des personnes aidées sur le terrain », conclut le communiqué signé par Christine Vanhessen (fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri), Birger Blancke (Fédération Bico Federatie), Tom Van Vlierberghe (Regio-overleg Thuislozenzorg), Bob van Hoecke (CAW Brussel) et Louise Remiche (Association régionale des centres d’accueil). (Gr.I., photo BX1)

Partager l'article

13 juin 2017 - 15h05