facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les étudiants en psychomotricité manifestent

Environ 700 personnes ont défilé vendredi entre 12h00 et 14h00, entre la gare centrale de Bruxelles et le cabinet de la ministre de la Santé Maggie De Block, pour protester contre le refus de reconnaissance de la psychomotricité comme profession paramédicale.

Des messages sur les pancartes ont ciblé la ministre, avec des slogans comme « Maggie t’as rien compris » et « De Block, tu débloques. Reconnais la psychomotricité ». Le logo de la psychomotricité a été dessiné à la craie sur le sol devant le cabinet. Les étudiants ont fait entendre leurs revendications avec force en attendant le retour de leur délégation. Cette dernière rapporte, selon les représentants du cabinet, que la ministre restera sur ses positions. En conséquence, la Fédération des Etudiants Francophones (FEF) envisage de mener de nouvelles actions à la rentrée. « Le comportement de Maggie De Block est inadmissible car elle ne concerte jamais les organisations représentatives des étudiants au niveau francophone sur les dossiers qui concernent les études », estime Brieuc Wathelet, président de la FEF.

UN MILLIER D’ÉTUDIANTS CONCERNÉS

Les études de psychomotricité sont organisées depuis la rentrée 2013 en Fédération Wallonie-Bruxelles sous la forme d’un Bachelier d’une durée de 3 ans. Un millier d’étudiants et trois cents diplômés sont concernés. Les étudiants engagés dans ce parcours attendaient une reconnaissance du Conseil national des Professions paramédicales pour pouvoir exercer leur profession dans le cadre légal. Leur avis rendu début juin est défavorable.

« Cette décision est aussi valable pour les professionnels qui sont déjà sur le terrain », remarque Anne Caymans, présidente de l’UPBPF (Union professionnelle belge des psychomotriciens francophones). « Les actes thérapeutiques de soin en psychomotricité ne pourront plus être portés que par les kinés, les logopèdes, les ergothérapeutes, les médecins et quelques autres professionnels. La profession de psychomotricien est complètement balayée. Ils pourront seulement travailler dans les domaines de la prévention et de l’éducation, mais ce n’est pas ce à quoi ils sont formés. Le métier existe depuis 40 ans en France et est reconnu au Luxembourg. » (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mai 2017 Les brasseries et vignobles wallons ouverts au public les 17 et 18 juin

Une trentaine de brasseries et 12 vignobles de Wallonie ouvriront leurs portes au public les 17 et 18 juin prochains. L’initiative, présentée lundi à Villers-la-Ville par le ministre wallon du Tourisme et de l’Agriculture, René Collin, s’inscrit dans le cadre de l’ann lire plus

Belga

29 mai 2017 La RDC autorise des tests de vaccin anti-Ebola

Le gouvernement congolais a autorisé des tests de vaccin contre le virus d’Ebola en République démocratique du Congo où une épidémie s’est déclarée dans une région du nord-est, apprend-on lundi de source gouvernementale. « La RDC accepte lire plus

Belga

29 mai 2017 Encourager la "réparabilité" des produits pour lutter contre l'obsolescence programmée

Des mesures ciblées pour lutter contre l’obsolescence programmée peuvent allonger la durée de vie des produits, favoriser leur réparation et créer de nouveaux emplois, selon une étude du bureau de conseils RDC Environment, commandée par les ministres lire plus

Belga

29 mai 2017 Il y avait 121 "returnees" en Belgique en avril, dont 44 en prison

Les autorités fédérales dénombraient 121 personnes de retour d’une zone de combat en Syrie au mois d’avril, ressort-il des chiffres fournis par le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, en réponse à une question écrite de la députée lire plus

Belga

29 mai 2017 La presse russe salue le prix du Jury à "Faute d'Amour"

La presse russe, généralement très réservée à l’égard d’Andreï Zviaguintsev, saluait lundi le prix du Jury reçu lors du 70e festival de Cannes par le réalisateur pour « Faute d’Amour », portrait âpre d’une société lire plus

Belga

29 mai 2017 Des fans d'Harry Potter veulent réaliser un préquel sur la jeunesse de Voldemort

Quatre cinéastes italiens, fans de la saga Harry Potter, veulent réaliser un préquel sur la jeunesse de Voldemort, l’ennemi juré du jeune sorcier. Ils ont dévoilé dimanche une première bande-annonce avec des effets spéciaux impressionnants. La lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/