Les États-Unis quittent l’accord de Paris sur le climat : Donald Trump seul contre tous ?

Le président des États-Unis Donald Trump l’avait annoncé, il l’a fait : il a décidé de sortir son pays de l’accord de Paris sur le climat. L’objectif était de diminuer les gaz à effets de serre afin de faire diminuer la hausse de la température moyenne mondiale « bien en deçà de 2°C » par rapport à l’ère pré-industrielle et si possible à 1,5°C, un seuil déjà synonyme de profonds changements selon les climatologues. Cette décision ne surprend toutefois pas les spécialistes et confirme la politique du président américain, qui suit les thèses des climato-sceptiques. Un effet « boule de neige » pourrait toutefois être à craindre : d’autres pays pourraient revoir leurs ambitions dans les efforts contre le réchauffement climatique à la baisse…

  • Invités : Brigitte Gloire (responsable développement durable chez Oxfam-Solidarité) et Nicolas De Sadeleer (professeur en droit de l’environnement à l’Université Saint-Louis).