Les cyclistes se rassemblent en une « masse critique » ce vendredi soir à Bruxelles

20130922 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows cyclists during the Car Free Sunday in the Brussels Capital region, Sunday 22 September 2013. In several cities and towns across Belgium a Sunday without cars or other motorized transport is organized. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Comme le dernier vendredi de chaque mois, des cyclistes bruxellois se rassembleront en une « masse critique », vendredi soir, pour militer notamment pour une capitale moins encombrée par les voitures.

Le rassemblement démarrera de la porte de Namur à 18h30. Pour son 19e anniversaire, l’organisation, qui compte plus de 300 membres, veut rappeler la nécessité de laisser plus de place aux cyclistes. Le mouvement part du principe que « si suffisamment de cyclistes roulent ensemble dans un groupe, ils peuvent dominer n’importe quelle rue et ralentir la circulation à leur rythme », d’où le nom de « masse critique ».

La balade passera entre autres par Montgomery et Meiser, pour dénoncer le manque d’infrastructures pour les vélos. Les participants veulent aussi attirer l’attention sur la qualité de l’air. Selon un décompte de la Région de Bruxelles-Capitale, le nombre de cyclistes à Bruxelles a déjà doublé entre mai 2015 et mai 2016. Des masses critiques sont aussi organisées dans d’autres villes belges et dans plus de 100 villes à travers le monde. (Belga, photo Belga/Laurie Dieffembacq)