facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les agents de l’Inspection sociale mènent une action contre la réforme de De Backer

INSPECTEURS_SOCIAUXLes agents de l’Inspection sociale mènent depuis 10h30 une action contre la réforme du secrétaire d’Etat à la Fraude sociale, Philippe De Backer. Ils dénoncent l’absence de concertation avec eux et redoutent l’abandon de « la lutte en matière de banditisme économique et social ».

L’Inspection sociale se charge tant du contrôle de l’application des diverses lois en matière de sécurité sociale des travailleurs salariés que de la lutte contre la fraude sociale, le travail au noir ou la traite des êtres humains. Depuis une semaine, ce service est en émoi. Ses agents devraient être dispersés dans d’autres administrations de la sécurité sociale.

« Ce rempart contre l’exploitation et la fraude sociale risque de disparaître complètement, à un moment où le consensus social pour lutter contre la fraude sociale est en pleine croissance », déplorent les agents de l’Inspection sociale dans un communiqué. Ces agents ne se disent pas opposés à une réforme et à une rationalisation du paysage de l’Inspection mais regrettent de ne pas avoir été associés aux discussions qui vont mener à la disparition de leur service. L’an passé, l’Inspection sociale a permis de récupérer près de 100 millions d’euros de cotisations éludées et rédigé 2.900 procès-verbaux. Des auditeurs du travail se sont également exprimés publiquement pour dénoncer le projet de réforme.

M. De Backer a démenti toute volonté de démantèlement, sans donner beaucoup de détails sur son projet. Selon lui, la réforme renforcera les capacités de l’Inspection dans la lutte contre le dumping social et la fraude sociale. L’action se déroulera devant la Tour des Finances à Bruxelles. « Il s’agit d’une action nationale« , a précisé Pol Neuville, directeur de l’inspection sociale en région Bruxelloise. « Tout contrôleur est appelé à venir à Bruxelles. Après avoir expliqué la situation au personnel, une délégation se rendra au cabinet du secrétaire d’Etat, situé dans cette même Tour. » (Belga)

INSPECTEURS SOCIAUX_OK

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 CAN 2017 – La RD Congo bat le Maroc et prend la tête du groupe C

La RD Congo a battu le Maroc 1-0 dans le deuxième match de la première journée du groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2017) lundi soir à Oyem, au Gabon. Junior Kabananga (ex-Anderlecht, Beerschot, Roulers et CS Bruges) a inscrit l’unique but du mat lire plus

Belga

16 janvier 2017 Yémen: 10.000 civils tués, selon l'ONU dont l'envoyé a rencontré le président

Le médiateur des Nations unies pour le Yémen s’est rendu lundi à Aden pour s’entretenir avec le président Abd Rabbo Mansour Hadi, au moment où l’organisation internationale a estimé que 10.000 civils avaient été tués depuis mars 2015, a lire plus

Belga

16 janvier 2017 Publifin – Claude Parmentier a reçu plus de 153.000 euros brut comme administrateur de Nethys

Claude Parmentier, chef de cabinet adjoint du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a touché depuis le 28 juin 2013 plus de 153.000 euros brut, comme administrateur de Nethys SA (Voo, BeTV, L’Avenir…), la société opérationnelle de l’intercommunale Publifin, lire plus

Belga

16 janvier 2017 L'Arabie saoudite optimiste quant à l'arrivée de Trump

L’Arabie saoudite est « optimiste » quant à l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche et « a hâte de travailler » avec sa nouvelle administration, a assuré lundi le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel Al-Jubeir. « Lorsque nous voyons les gran lire plus

Belga

16 janvier 2017 "Troubled times", le nouveau clip anti-Trump du groupe Green Day

Le groupe de punk rock américain Green Day a relancé ses attaques lundi contre le président élu des Etats-Unis Donald Trump, avec un clip de sa chanson « Troubled Times » présageant un régime autoritaire et un pays à feu et à sang. Dévoil lire plus

Belga

16 janvier 2017 Hollande: l'UE "n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire"

Le président français François Hollande a fermement répliqué lundi au président élu américain Donald Trump, qui a critiqué l’Union européenne, déclarant que celle-ci n’avait « pas besoin de conseils extérieurs pour lu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/