Léopold Storme privé de liberté : il n’a pas respecté toutes les conditions de sa liberation conditionnelle

Leopold Storme pictured as he is leaving prison in a taxi, on Tuesday 28 February 2017, in Nivelles. Storme was sentenced to 26 years in jail on Wednesday 27 October 2010. He was convicted for the murder on his parents Francois-Xavier Storme and Caroline Van Oost and his sister Carlouchka on 16 June 2007 in their shop in the Brussels Marollen-Marolles neighbourhood. BELGA PHOTO JEAN-LUC FLEMAL

Le parquet de Bruxelles confirme ce lundi matin la privation de liberté de Léopold Storme, en libération conditionnelle depuis le 28 février dernier. L’homme de 29 ans, coupable du meurtre de ses parents et de sa soeur à Bruxelles, en juin 2007, s’est présenté lui-même, le 1er juin dernier, à l’inspecteur de police chargé du contrôle du respect des conditions imposées dans le cadre de sa libération conditionnelle. Il a alors reconnu ne pas avoir respecté une de ces conditions, à savoir celle de ne pas consommer d’alcool. Selon le parquet, Léopold Storme « se trouvait dans un état émottionnel préoccupant ».

Le parquet a requis la privation de liberté et le transfert en prison de Léopold Storme suite à ces informations. Une audition du Tribunal d’application des peines de Bruxelles aura lieu prochainement en vue de se prononcer sur l’opportunité de la révocation de sa libération conditionnelle. (Gr.I., photo Belga/Jean-Luc Flemal)

Partager l'article

05 juin 2017 - 12h25