Ganshoren: l’échevine Michèle Carthé récupère ses compétences

La première échevine de la commune bruxelloise de Ganshoren, Michèle Carthé (PS), va récupérer des compétences que la nouvelle majorité communale (MR-cdH) lui avait retirées début juillet. Le Conseil d’Etat a en effet ordonné la suspension immédiate de la décision de retrait, ont indiqué mercredi Mme Carthé et son avocat Me Schneider dans un communiqué.

Michèle Carthé avait introduit le 12 juillet dernier un recours en suspension en extrême urgence devant le Conseil d’Etat contre la décision prise le 4 juillet par la nouvelle majorité du collège des bourgmestre et échevins de lui retirer ses compétences « Ressources humaines » et « Affaires sociales », après celle du mois de mai lui ayant déjà retiré la tutelle sur le CPAS.

Le Conseil d’Etat a conclu que la décision attaquée, motivée par de prétendus manquements dans la gestion de son mandat et par le comportement de Mme Carthé, ne s’analysait pas en simple mesure politique, mais au contraire en une décision portant indubitablement « atteinte à l’honneur et à la réputation » de celle-ci, peut-on lire dans le communiqué.

« Je poursuivrai mon implication au sein du Collège dans un esprit de dialogue et de consensus, comme je l’ai toujours pratiqué, afin de veiller à la réalisation des projets en cours », a précisé Mme Carthé. (avec Belga)

Reportage – Valérie Leclercq et Thierry Dubocquet

Partager l'article

26 juillet 2017 - 14h37