Le sp.a veut geler tous les jetons de présence

john_crombez_spaIl faut cesser de payer les jetons de présence et les prestations dans la multitude d’asbl et structures administratives à Bruxelles avant que l’enquête de la commission parlementaire bruxelloise ne soit terminée. C’est cette exigence que le sp.a transmettra lundi à ses représentants élus dans la Région de Bruxelles-capitale, afin de la soumettre au vote dans chacune des 19 communes, rapportent samedi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Le président du sp.a John Crombez a confirmé la nécessité imminente d’une telle « mesure de précaution ». « Chaque jour, quelque 100.000 euros atterrissent dans les asbl où personne ne savait précisément qu’un bureau fermé se trouvait au dessus du conseil d’administration et que les rémunérations y étaient si élevées. Cela doit cesser. Ou nous devons au moins veiller à ce que l’argent du contribuable ne continue de s’évaporer, avant que toutes les enquêtes – de la Ville de Bruxelles elle-même, de la commission d’enquête parlementaire et du parquet – ne soient terminées. » Le sp.a siège dans la majorité de neuf communes sur 19. (Belga)

Partager l'article

17 juin 2017 - 10h27