facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le Royaume-Uni face à son destin européen

Il est important d’arriver à un accord pour que le Royaume-Uni reste au sein de l’Union européenne, mais cet accord ne doit pas se faire au prix du démantèlement du projet européen, a déclaré jeudi après-midi le Premier ministre belge Charles Michel à son arrivée au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des 28 Etats membres de l’UE. D’autres dirigeants européens sont allés dans le même sens.

Aux Britanniques de faire un choix

« Je veux tout faire pour garder le Royaume-Uni à l’intérieur de l’Union européenne mais je vais aussi défendre mes convictions européennes, les valeurs européennes de la Belgique« , a commenté Charles Michel, appelant à « ne pas permettre une longue saga« . « Après, ce sera au peuple britannique de faire un choix« , a-t-il ajouté. Les contacts bilatéraux ont déjà permis de faire évoluer le texte dans le bon sens, estime le Premier ministre, mais « ce qui est sur la table n’est pas encore suffisant à mes yeux ». L’accord ne doit pas non plus permettre d’affaiblir l’Union européenne. « Il faut renforcer la zone euro », a insisté M. Michel.

Aucun pays ne doit avoir de veto

« Il ne serait pas acceptable que des pays hors de la zone euro mènent une stratégie contre la zone euro. » Un accord est tout à fait possible, pour le Premier ministre. « Il y a encore la capacité de faire des pas l’un vers l’autre à condition que chacun ait le sens des responsabilités« , a-t-il dit. Le président français François Hollande a lui aussi estimé qu’un accord était possible. « Possible parce que nécessaire« , a-t-il d’ailleurs précisé. « Le Royaume-Uni doit rester dans l’UE mais aucun pays ne doit avoir de droit de veto ou se soustraire aux règles européennes », a-t-il poursuivi. Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel s’est dit convaincu que « le texte d’aujourd’hui est déjà meilleur qu’hier » et que « celui de demain sera encore meilleur« . Il a cependant prévenu que « la non-discrimination et la libre circulation sont des principes fondamentaux qu’on ne peut pas mettre en jeu aujourd’hui« . Les 28 chefs d’Etat et de gouvernement doivent s’accorder sur les demandes formulées par le Premier ministre britannique David Cameron dans la perspective du référendum sur la relation du Royaume-Uni avec l’Union européenne qu’il a promis de tenir avant l’été. « Ca va être difficile. Je vais me battre pour la Grande-Bretagne. Si nous pouvons obtenir un bon accord alors j’accepterai. Mais je n’accepterai pas un accord qui ne réponde pas à nos besoins« , a-t-il affirmé jeudi devant des journalistes, soulignant que les négociations pourraient se prolonger.

 

 

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 L'ONU accuse la coalition arabe d'être responsable du raid aérien au Yémen

L’ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite d’être responsable d’une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen, en soulignant qu’il n’y avait pas d’objectifs militaires dans la région visée. Une vingtaine de ci lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ruben Bemelmans rejoint les demi-finales du Challenger de Scheveningen

Si Joris De Loore a été éliminé en quarts de finale, Ruben Bemelmans s’est qualifié pour les demi-finales du tournoi de tennis Challenger de Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, vendredi lire plus

Belga

21 juillet 2017 L'Allemagne n'effraiera pas la Turquie avec des "menaces", affirme Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi, en pleine brouille avec l’Allemagne, que son pays ne serait pas effrayé par ses « menaces », et défendu l’indépendance de la justice turque face aux critiques de Berlin. « Ils ne peuvent pas nous faire peur av lire plus

Belga

21 juillet 2017 Une cinquantaine de vacanciers belges devront être relogés à Kos

Une cinquantaine de vacanciers partis de Belgique avec le touropérateur TUI vont devoir être relogés, leur hôtel du centre-ville de Kos, endommagé par le séisme de jeudi soir, ne pouvant plus les accueillir, a indiqué vendredi après-midi Florence lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ilie Nastase suspendu plus de trois ans et demi par l'ITF

Ilie Nastase a été suspendu jusqu’en décembre 2020 par l’ITF, pour son attitude grossière et insultante constatées à trois reprises, a annoncé la fédération internationale de tennis vendredi. Ilie Nastase était suspendu provisoire lire plus

Belga

21 juillet 2017 "Pas de Belges parmi les blessés sur l'île de Kos"

« Il n’y a pas de Belges parmi les blessés après le séisme qui a secoué l’île grecque de Kos », selon le European Civili Protection Mechanism, a indiqué vendredi à l’agence Belga Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/