Le PTB choisit sa future tête de liste à Bruxelles pour la commission d’enquête du Samusocial

PTB*PVDA-GO! 's Mathilde El Bakri pictured during a session of the commission on European Affairs of the parliament of Brussels Region in Brussels, Monday 24 October 2016. The CETA agreement between Europe and the Canada will be discused. BELGA PHOTO THIERRY ROGE

La désignation par le PTB de Mathilde El Bakri, future tête de liste en vue des élections communales à la Ville de Bruxelles en 2018, comme membre de la commission d’enquête sur le Samusocial, a eu le don d’en énerver plus d’un, vendredi après-midi, dans la majorité et au groupe MR du parlement bruxellois, au moment où le président Charles Picqué a lu la liste des futures membres de ladite commission.

Comme le CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang, le PTB disposera d’un représentant uniquement avec voix consultative, qui pourra bénéficier du même droit d’intervention et d’information que les autres membres. Le nom de Mathilde El Bakri a fait bondir tour à tour Emmanuel De Bock (DéFI), Benoît Cerexhe (cdH), Caroline Désir (PS), Viviane Teitelbaum (MR) et Jef Van Damme (sp.a). Ceux-ci ont fait valoir que tous avaient convenu de ne pas faire siéger dans la commission des mandataires de la Ville de Bruxelles, ce qui a été respecté par l’ensemble des autres formations. Michaël Verbauwheden (PTB) a répliqué qu’il n’avait pas de boule de cristal pour dire si Mme El Bakri serait élue à la Ville à la fin de l’année prochaine. (Belga, photo Belga/Thierry Roge)

Partager l'article

16 juin 2017 - 18h53