facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le PS bruxellois défend ses propositions de bonne gouvernance pour 2018

Dans le cadre du groupe de travail mis sur pied par le Parlement bruxellois ce matin, où tous les partis ont été invités à remettre des propositions pour la bonne gouvernance du pays, le Parti Socialiste a détaillé ces recommandations lors d’une conférence de presse cette après-midi. la présidente Laurette Onkelinx, les vice-présidents Caroline Désir et Ahmed Laaouej ainsi que le chef du groupe au parlement régional Philippe Close, aux côté du président des Jeunes Socialistes bruxellois Yannick Piquet ont défendus une série de propositions pour plus de transparence suite aux derniers scandales qui ont entachés l’image du parti.

POUR UN MANDAT UNIQUE

Laurette Onkelinx, Présidente du PS bruxellois, affirme que le parti défendra l’idée du mandat unique et ce dès 2018. « Pour cela il faut simplifier les institutions », nous dit-elle. Plusieurs réformes sont mises sur la table comme celle de réduire le nombre de députés régionaux, de conseillers communaux ou d’échevins, éligibles sur listes bilingues. La garantie de représentation néerlandophone restera maintenue. Mme Onkelinx soutient que tous les partis soutenaient l’importance du dé-cumul des fonctions pour lutter contre les conflits d’intérêts.

UN PLAFOND POUR LES RÉMUNÉRATIONS

L’application stricte du plafond légal des rémunérations de l’indemnité parlementaire, intégrant les fonctions spéciales et les éventuels mandats dérivés, est aussi défendue par le Parti Socialiste. Un plafond qui concerne aussi les rémunérations des administrateurs au sein des organismes régionaux et des intercommunales. Le PS propose de mettre sur pied une commission de déontologie au parlement régional pour s’assurer du respect des règles de plafonnement des rémunérations en ce compris des fonctions spéciales. Il veut que la Cour des comptes soit chargée de contrôler les rémunérations et puisse prendre des sanctions.

PLUS DE TRANSPARENCE

Pour plus de transparence, un cadastre général des mandats et rémunérations publics et privés des mandataires devra être mis en place. Des règles devront êtres fixés pour prévenir les conflits d’intérêt entre mandats publics et privés. Par exemple, la déclaration annuelle de toutes les activités professionnelles et mandats privés de chaque mandataire public régional sera exigée. Ils ont également évoqués l’ouverture des conseils d’administrations des organismes d’intérêt public à l’opposition démocratique et la possibilité pour la population d’assister à leurs assemblées générales, ou encore la concrétisation du droit de pétition au parlement régional.

D’autres propositions ont été développée comme celle de créer un cadre de protection pour les lanceur d’alertes. La possibilité pour les étrangers résidents en Belgique, soit 30% de la population, de voter aux élections régionales a aussi été défendue.

LA BALLE EST DANS LE CAMP DU PARLEMENT

Ce matin au Parlement bruxellois, ces propositions ont été mises sur la table et un certain nombre d’entre elles sont susceptibles de recueillir un large consensus. La majorité et opposition se sont mis d’accord pour avancer rapidement sur un nombre de sujets concret. La prochaine réunion, fixée juste avant les vacances de carnaval, devrait déboucher sur les premières décisions en la matière. L’objectif est que les premiers textes soient votés avant la fin de la session en juillet.

Reportage: Marie-Noëlle Dinant, Frédéric De hénau

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 mai 2017 Météo – Des maxima proches de 30 degrés tout le week-end

Le ciel sera dégagé et le soleil sera à nouveau au rendez-vous ce samedi matin, à quelques voiles d’altitude près. Dans le courant de l’après-midi, des nuages viendront alourdir le ciel et pourraient éclater localement en averses orageuses. Ce risque lire plus

Belga

27 mai 2017 Attentat à Manchester – Deux nouvelles arrestations à Manchester

Deux hommes probablement liés à l’attentat perpétré lundi soir à Manchester ont été arrêtés samedi matin. Les forces de l’ordre ont dû procéder à une « explosion maîtrisée » pour pénétrer dans lire plus

Belga

27 mai 2017 "Les syndicats doivent aussi s'acquitter de la taxe Caïman"

Les syndicats et les partis politiques doivent aussi payer des taxes sur leurs avoirs à l’étranger, estime le député libéral Luk Van Biesen (Open VLD), qui a introduit une proposition de loi à ce sujet. Sa proposition concerne la taxe de transparence sur les lire plus

Belga

27 mai 2017 Un café sur 10 en infraction avec l'interdiction de fumer en 2016

Le nombre de cafés en infraction avec l’interdiction de fumer est en diminution constante depuis l’introduction de la loi en 2011. L’an passé, 13% des établissements ont enfreint ces dispositions, selon les chiffres communiqués par la ministre de la Santé Maggie De lire plus

Belga

27 mai 2017 Test-Achats exige la transparence de 4 assureurs sur la prime de vieillissement

Test-Achats a introduit cette semaine une action en cessation devant le tribunal de commerce francophone de Bruxelles contre AG Insurance, DKV Belgium, Ethias et KBC Assurances au sujet du manque de transparence de leurs primes de vieillissement, rapporte L’Echo samedi. Cette action vise à fo lire plus

Belga

27 mai 2017 Les musulmans de Belgique débutent leur jeûne du ramadan sous les grosses chaleurs

Le jeûne du mois de ramadan débute aujourd’hui/samedi à l’aube en Belgique, alors que des températures allant jusqu’à 30° sont prévues. Pendant un mois, les musulmans qui le pratiquent ne pourront pas boire, manger, fumer ou avoir des relations sexuelles lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/