Le procès du député Christian Van Eyken, prévenu d’assassinat, reporté au 20 juin

La 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a mis en continuation, lundi, le procès de Christian Van Eyken et de Sylvia B. au 20 juin prochain, à la demande de la partie civile. Christian Van Eyken, député francophone au Parlement flamand, et Sylvia B., son ancienne collaboratrice parlementaire, devront répondre de l’assassinat du mari de cette dernière, Marc Dellea, commis en juillet 2014 à Laeken.

L’affaire a été mise en continuation au 20 juin prochain à 14h00. L’audience sera alors consacrée à la détermination de la liste des témoins que les parties souhaitent faire entendre ainsi qu’à la fixation d’un calendrier d’échange de conclusions et de plaidoiries. Les débats ne débuteront pas avant septembre prochain. Dans ce dossier, Christian Van Eyken et Sylvia B. sont prévenus d’avoir assassiné le mari de cette dernière, Marc Dellea, en juillet 2014 à Laeken. Du côté de la partie civile, les parents et la soeur de la victime seront représentés ainsi que les deux filles de l’accusée et de la victime, dont une mineure. Le 8 juillet 2014, Marc Dellea, un homme âgé de 45 ans, avait été retrouvé mort dans son appartement, avenue Mutsaard à Laeken. Il avait reçu une balle dans la tête. Le parquet de Bruxelles avait ouvert une enquête qui avait mené à Sylvia B., l’épouse de la victime, et Christian Van Eyken, son patron et amant. Sylvia B. était en effet la collaboratrice parlementaire de Christian Van Eyken et tous deux entretenaient une relation amoureuse. Début 2017, le juge d’instruction avait bouclé son enquête et transmis le dossier au parquet. Le parlement flamand avait alors levé l’immunité parlementaire du député (Belga)

Partager l'article

22 mai 2017 - 14h02