Le prix unique de livre approuvé en 4e et dernière lecture par le gouvernement de la FWB

Illustration picture shows the book fest 'Fete du livre', on Saturday 15 April 2017, in Redu. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi en quatrième et dernière lecture l’avant-projet de décret visant à introduire un prix unique du livre en Wallonie ainsi que dans la capitale.

Rédigé par la ministre de la Culture, Alda Greoli (cdH), le texte devrait être soumis à l’approbation du Parlement de la Fédération d’ici la fin de l’année, selon elle. Vu l’incertitude politique actuelle en Fédération, ce calendrier pourrait toutefois être quelque peu contrarié.

Attendu depuis des décennies en Belgique, le projet vise pour mémoire à imposer à tout éditeur ou importateur de fixer à l’avenir un « prix public » pour tous ses livres vendus chez nous, un prix qui ne pourra être supérieur à celui pratiqué dans le pays où il est édité.

L’initiative vise à aider les libraires indépendants, confrontés depuis des années à la concurrence jugée déloyale des grandes surfaces et préserver ainsi la pluralité des canaux de vente et la création littéraire.

Le texte, dont la pleine application n’est toutefois pas attendue avant 2020, mettra aussi fin à la « tabelle », ce mécanisme anachronique qui fait que les livres français sont vendus chez nous 10 à 15% plus cher que dans l’Hexagone. (Belga)

 

Partager l'article

19 juillet 2017 - 17h22