Le parlement bruxellois peut choisir le décumul intégral avant la fin de l’été, selon Laurette Onkelinx

lauretteAprès le choix dimanche par le PS du plafonnement des revenus de ses mandataires à 100% de l’indemnité parlementaire, la présidente de la fédération bruxelloise du parti, Laurette Onkelinx, a affirmé lundi l’existence d’une majorité potentielle au parlement bruxellois pour une deuxième étape : le décumul intégral « avant la fin de l’été ».

Le congrès du PS de dimanche, au cours duquel des socialistes divisés sur la question ont approuvé le décumul financier et l’interdiction du cumul des mandats dans les villes de plus de 50.000 habitants, n’était qu’une « première étape », a affirmé Laurette Onkelinx sur les ondes de Bel-RTL. « D’ici la fin de l’été, il y a moyen d’avoir une majorité au parlement bruxellois pour le décumul intégral: une personne, un mandat, une rémunération« , a-t-elle commenté, alors que les pourparlers entre partis pour former de nouvelles majorités dans les entités fédérées sont dans une phase d’observation.

Concernant la position d’Elio Di Rupo à la présidence du PS, « ce serait scandaleux, alors que le parti est dans la tempête, que le capitaine dise ‘je m’en vais' », estime Laurette Onkelinx. « Ce genre de dégagisme pourrait désagréger le parti. (Elio Di Rupo) doit mener à bien le congrès d’automne. » Laurette Onkelinx dit quant à elle se sentir légitime à la tête de la fédération bruxelloise, sur base du retour qu’elle reçoit des militants. « Je me sens responsable du changement« , a-t-elle ajouté. (Belga)

Partager l'article

03 juillet 2017 - 10h39