Le parlement bruxellois adopte la vaste réforme des aides à l’emploi

Brussels region Minister of Employment, Foreign Trade, Economy and Firefighting Didier Gosuin pictured during the presentation of the Astro tower, the highest passive building of Europe, Monday 21 November 2016. 30 levels for Actiris, VDAB-brussel and Bruxelles Formation. BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Le parlement bruxellois a donné son feu vert, vendredi, à la réforme des aides à l’emploi dans la Région-capitale, aux commandes de cette matière depuis la dernière réforme de l’Etat. Les Verts ont soutenu le projet avec la majorité.

Selon le ministre régional de l’Economie et de l’Emploi Didier Gosuin, le régime d’aides qu’instaure la réforme est assorti d’un budget de près de 255 millions d’euros. Les mesures devraient bénéficier à plus de 18.000 chercheurs d’emploi bruxellois. Les publics-cibles en sont les jeunes de moins de 30 ans, les peu qualifiés, les chercheurs d’emploi de longue durée (un an) et les travailleurs âgés.

Le système d’aide à l’emploi Activa sera profondément modifié. Il n’y aura plus qu’un mécanisme, contre 28 auparavant. Il s’adressera uniquement aux demandeurs d’emploi inscrits chez Actiris depuis 12 mois et domiciliés en Région bruxelloise. Il ne sera plus nécessaire de bénéficier d’allocations de chômage pour entrer dans les conditions Activa. Les personnes émargeant au CPAS et les exclus du chômage entreront également dans le champ d’application.

Le système facilitera enfin la transition vers l’emploi puisqu’il sera possible de prétendre à l’aide immédiatement sous certaines conditions. Ce sera le cas pour ceux qui auront travaillé sous un contrat d’insertion, auront été licenciés d’une entreprise en restructuration (loi Renault) ou qui auront suivi un stage ou une formation professionnelle d’une durée minimum de six mois.

Si une entreprise, bruxelloise ou non, engage, au moins à mi-temps et sous un contrat d’une durée minimale de six mois, un Bruxellois entrant dans les critères Activa, elle pourra bénéficier d’un soutien financier. Celui-ci s’élèvera à 15.900 euros étalés sur 30 mois. L’aide financière mensuelle sera de 350 euros pendant les six premiers mois, de 800 euros les 12 mois suivants et 350 euros les 12 derniers mois. Une majoration de l’aide est prévue en cas d’engagement d’une personnes handicapée. L’aide est cumulative avec d’autres mesures régionales, bruxelloises ou non. (Belga, photo Belga/Thierry Roge)

Trouvez un emploi avec Stepstone :