facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le niveau de menace maintenu à 3

L’OCAM (Organe de coordination pour l’analyse de la menace) a maintenu mercredi le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de quatre), a annoncé mercredi le Premier ministre Charles Michel (MR) à l’issue d’un réunion du conseil national de sécurité à Bruxelles au lendemain d’une opération de police liée aux attentats de Paris. « L’OCAM décide de maintenir son niveau 3« , a-t-il affirmé lors d’une brève déclaration à la presse, belge et internationale venue en nombre au 16 rue de la Loi. Cela signifie une « menace possible et vraisemblable », a rappelé Charles Michel, soulignant que le niveau 3 – en vigueur depuis le 15 janvier 2015 à la suite du démantèlement d’une cellule terroriste à Verviers dans la foulée des premiers attentats à Paris, avec une pointe à quatre en novembre dernier – « n’est pas un niveau ordinaire« . Les militaires restent déployés en renfort de la police, a-t-il ajouté. « Notre intention est de rester totalement mobilisés« , a assuré le chef du gouvernement fédéral, exprimant son soutien à « l’ensemble de nos forces de sécurité » qui tentent, « dans des conditions difficiles, de relever autant que possible le niveau de sécurité de nos concitoyens ».

« MENACE EST REELLE »

Le vice-Premier ministre MR, Didier Reynders, avait pour sa part expliqué avant la réunion du conseil national de sécurité que la responsabilisé des autorités était « de faire en sorte de maintenir ce niveau de précaution et de protection de la population très élevé« . « On a des informations depuis pas mal de temps sur le fait qu’un attentat pourrait être imminent à Bruxelles comme dans l’ensemble de la Belgique, pas particulièrement sur les événements d’hier (mardi)« , a-t-il ajouté. « On sait très bien que la menace est toujours réelle« , a ajouté le ministre des Affaires étrangères, évoquant un soutien « structurel » pour la police et la justice. (Belga)

  • REPORTAGE de Grégoire Comhaire et Anaïs Letiexhe

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Les institutions de soins privées bruxelloises réunies au sein de GIBBIS

La Fédération des hôpitaux privés de Belgique (FHPB) et la Coordination bruxelloise d’institutions sociales et de santé (CBI) ont acté mercredi leur fusion sous leur nouveau nom: GIBBIS (Gezondheidinstellingen Brussel Bruxelles Institutions de Santé). lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le fils du Grand-Duc de Luxembourg, le prince Louis, divorce

Le prince Louis et la princesse Tessy de Luxembourg ont décidé de divorcer, annonce mercredi le palais grand-ducal de Luxembourg dans un communiqué. Le prince Louis est le troisième fils du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. « Dans ces circonstances dou lire plus

Belga

18 janvier 2017 Publifin – Le holding porte plainte pour calomnie contre Gemenne

Le holding financier public liégeois Publifin, au cœur d’un scandale pour la manière dont certains élus locaux y ont été rémunérés dans des organes consultatifs, a confirmé mercredi qu’il portait plainte pour calomnie contre Fran lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le président mauritanien en route pour Banjul "pour une solution de la crise en Gambie"

Le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, était en route mercredi pour Banjul, selon une source officielle mauritanienne, pour tenter d’obtenir « une solution de la crise en Gambie » où le président sortant Yahya Jammeh conteste sa défaite électorale et lire plus

Belga

18 janvier 2017 WikiLeaks – Assange prêt à se rendre aux USA, si ses droits sont garantis

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange se dit prêt à se rendre aux Etats-Unis, où il fait face à de lourdes accusations, à condition que ses droits soient garantis, a annoncé mercredi le site internet. M. « Assange est prêt à venir aux Etats-Uni lire plus

Belga

18 janvier 2017 Turquie: le renforcement d'Erdogan, "grave menace" pour la démocratie, selon HRW

La réforme constitutionnelle qui vise à étendre les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan saperait tout contre-pouvoir et menacerait les droits de l’Homme en Turquie si elle était adoptée, a déclaré mercredi Human Rights Watch (HRW). Le te lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/