facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le ministre Marcourt tend la main à l’exécutif des musulmans de Belgique

marcourtLe ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt (PS), a tendu la main mardi à l’exécutif des musulmans de Belgique (EMB) afin de mettre fin au blocage autour du lancement de l’Institut de promotion des formations sur l’islam, un outil jugé central contre le fondamentalisme et l’émergence à terme d’un islam de Belgique.

 

« Je comprends les inquiétudes exprimées par le président de l’exécutif des musulmans de Belgique quant aux modalités décisionnelles actuellement prévues dans le décret », a indiqué mardi le ministre en commission du Parlement de la Fédération où il était interrogé sur le sujet. « Les choses ne sont pas figées et si des aménagements doivent être apportés pour rassurer les uns et les autres, je les relaierai bien volontiers », a-t-il répondu aux questions de plusieurs députés. Fin avril, l’EMB avait demandé des « clarifications » et des « garanties » avant de désigner ses représentants au sein du comité de direction de l’institut, bloquant ainsi de facto sa mise sur pied. L’exécutif y redoute notamment une prise de décision prévue à la majorité, alors que le décret ne lui accorde que trois sièges sur une dizaine, les autres sièges étant occupés par des académiques et des représentants du monde politique. L’EMB souhaite également que le futur directeur/trice soit de confession musulmane. Pour apaiser la première crainte, M. Marcourt a indiqué mardi que le comité de gestion de l’Institut pourrait établir un règlement d’ordre intérieur précisant que le « consensus » en matière décisionnelle doit être « privilégié » et « qu’aucune décision importante ne puisse être prise contre une des composantes du comité de direction ». Quant à la désignation du futur directeur/trice, la loi, a rappelé le ministre, interdit de fixer quelque condition de confession ou de sexe pour le poste. Le comité de direction ne pourra se baser uniquement que sur les compétences des personnes, mais pourra s’assurer « par exemple, que la langue arabe soit maîtrisée au sein de l’équipe », a-t-il ajouté. Pour dénouer la situation, le chef de cabinet de M. Marcourt a déjà rencontré l’EMB « afin de leur apporter les clarifications demandées et la garantie que le culte islamique sera un interlocuteur plein et entier au sein de l’Institut, dans le respect de la séparation de l’Etat et des religions », a encore précisé le ministre. Celui-ci a appelé les parties à retrouver l’esprit de « consensus » qui avait marqué le début des travaux pour la mise sur pied de l’Institut. « Nous espérons que l’exécutif pourra nous communiquer rapidement les noms de ses représentants (au comité de direction, ndlr) pour permettre l’installation de l’Institut. Il est maintenant temps de passer à la phase de concrétisation. C’est d’elle que jailliront les éventuelles adaptations utiles », a conclu le ministre. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 Tricherie anti-pollution – Volkswagen paie 153 millions de dollars de plus aux Etats-Unis

Volkswagen va verser près de 154 millions de dollars supplémentaires à un régulateur californien dans le cadre de l’accord conclu avec les autorités locales pour solder les enquêtes sur les voitures équipées de moteurs diesel truqués. Cet lire plus

Belga

21 juillet 2017 Maroc: des dizaines de blessés après des heurts entre forces de l'ordre et manifestants

Des affrontements ont opposé jeudi après-midi les forces de l’ordre et des manifestants à Al Hoceïma, sur la côte nord du Maroc, et dans les localités avoisinantes. Ces violences ont fait des dizaines de blessés des deux côtés, selon la pr lire plus

Belga

21 juillet 2017 Crise au Venezuela – Deux manifestants tués, un responsable à l'ONU démissionne pour dénoncer la répression

Deux jeunes manifestants ont été tués jeudi au Venezuela lors d’affrontements survenus au cours de la grève générale convoquée par l’opposition contre le président Nicolas Maduro, a annoncé le Parquet. L’opposition, qui mobilise des mani lire plus

Belga

21 juillet 2017 Séisme près de Bodrum – Les secousses ont fait deux morts sur l'île grecque de Kos, en mer Egée

Selon la presse grecque, le séisme survenu dans la nuit de jeudi à vendredi près des côtes turques, au large de Bodrum, a fait deux morts sur l’île grecque de Kos, également située non loin de l’épicentre de la secousse, rapporte l’agence AFP. La lire plus

Belga

21 juillet 2017 Turquie: séisme de magnitude 6,7 près de Bodrum

Un séisme de magnitude 6,7 a été enregistré dans la nuit de jeudi à vendredi près de Bodrum, dans le sud-ouest de la Turquie, selon l’institut géologique américain USGS. La secousse est survenue à 01H31 heure locale vendredi (00H31 HB), lire plus

Belga

21 juillet 2017 La dépouille de Salvador Dali exhumée, 28 ans après sa mort

La tombe de l’artiste surréaliste espagnol Salvador Dali a été rouverte et sa dépouille exhumée jeudi soir, 28 ans après sa mort, afin de réaliser des prélèvements pour déterminer s’il est bien le père d’une cartomancienne lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/