facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le gouvernement bruxellois veut concrétiser la réouverture de la Senne à Bruxelles

Senne

Le gouvernement bruxellois envisage très sérieusement de rouvrir la Senne, rivière étroite qui traversait jadis le coeur de la capitale, un projet que feu le ministre des Travaux publics Jos Chabert (CD&V) avait évoqué en rêve en 1999, alors que commençait à se concrétiser l’assainissement des eaux de la capitale au nord et au sud.

Celui-ci figure en tout cas en bonne place parmi les projets du futur programme du premier Contrat de Rénovation Urbaine que l’équipe Vervoort doit fixer d’ici l’été pour les cinq années à venir dans la zone Citroën – Tour Et Taxis – Vergote, à proximité du canal. Selon la ministre de l’Environnement, Céline Fremault (cdH), le projet de réaménagement du Parc Maximilien prévoit précisément une remise à ciel ouvert de la Senne sur plusieurs centaines de mètres. Ce qui permettra d’enrichir le paysage urbain de la capitale mais aussi de favoriser « l’auto-épuration » du cours d’eau.

Il n’est pas envisagé de le faire ailleurs (ce serait d’ailleurs impossible sur la plus grande partie de son parcours en raison de l’enchevêtrement du conduit canalisant ses eaux, avec d’autres infrastructures, ndlr). Les variantes de remise à ciel ouvert en cet endroit doivent encore être étudiées sur les plans technique et financier, sachant, notamment, que le cours d’eau a été assez profondément enfoui dans le sol.

L’idée d’une remise à ciel ouvert a été défendue depuis plusieurs années par une association autoproclamée « les fous de la Senne ». Le premier des ministres bruxellois à oser l’évoquer publiquement, mais sous l’évocation d’un « rêve » fut l’ex-ministre des Travaux Publics Jos Chabert, le 26 mars 1999, au parlement régional, au détour d’une question de Guy Vanhengel, alors chef de file de l’opposition flamande. L’ex-ministre voyait dans la future concrétisation des projets d’épuration d’eau de la capitale, une ouverture dans ce sens, en raison de la sensible amélioration potentielle de la qualité de cet affluent de la Dyle, voûté depuis le milieu du XIXème siècle dans la capitale en raison des épidémies dont on l’estimait responsable. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Le Chili accorde l'asile à des juges vénézuéliens

Le Chili a accordé l’asile à cinq juges vénézuéliens qui ont trouvé refuge dans l’ambassade chilienne à Caracas, a confirmé le ministre des Affaires étrangères chilien Heraldo Munoz mardi. « Nous avons demandé que le gouvern lire plus

Belga

23 août 2017 Des feux de forêt fusionnent en un brasier géant dans l'Ouest canadien

Dix-neuf feux de forêt ont fusionné en un seul brasier, le plus grand jamais vu en Colombie-Britannique, ont indiqué mardi des responsables de cette province de l’Ouest canadien. Le brasier baptisé « Plateau » couvre 467.000 hectares dans une région sauvage et peu peu lire plus

Belga

23 août 2017 Violences à Charlottesville – Les Clooney donnent 1 million de dollars contre le racisme

George et Amal Clooney ont donné un million de dollars par le biais de leur fondation au Southern Poverty Law Center afin de combattre « la haine », quelques jours après les événements de Charlottesville, a annoncé l’organisme qui traque les mouvements extrémi lire plus

Belga

23 août 2017 Mort de l'écrivain québécois Réjean Ducharme, auteur mythique de "L'avalée des avalés"

L’écrivain québécois Réjean Ducharme, auteur mythique du roman « L’avalée des avalés », qui a toujours refusé d’apparaître dans les médias, est décédé lundi à Montréal à 76 ans, a annoncé mar lire plus

Belga

23 août 2017 Ukraine: Berlin, Paris, Kiev et Moscou pour une trêve à la rentrée scolaire

Les dirigeants russe, ukrainien, français et allemand ont assuré mardi soir lors d’un entretien téléphonique soutenir « avec fermeté » la mise en place dans l’est de l’Ukraine d’un cessez-le-feu pour la rentrée scolaire prévue le 1er septembre, selon le lire plus

Belga

23 août 2017 Centrafrique: signes avant-coureurs d'un génocide, insiste un haut responsable de l'ONU

En Centrafrique où les violences s’étendent, des signes avant-coureurs de génocide existent, a affirmé mardi devant le Conseil de sécurité, selon des diplomates, le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, le B lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/