facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le CETA sur le gril au Parlement francophone bruxellois

Le processus d’autorisation de signature du traité de libre-échange avec le Canada ne met pas un terme au débat démocratique sur le CETA, il l’ouvre, ont fait valoir plusieurs intervenants dans le débat entamé vendredi matin au parlement francophone bruxellois. Celui-ci a duré une heure de plus que prévu, retardant d’autant le début des travaux au parlement régional. Au-delà de la fracture apparue sur les résultats obtenus, l’ensemble des formations partisanes des dernières négociations ont remercié unanimement la société civile pour son rôle dans le sursaut démocratique qu’elle a engendré dans ce dossier. La séance a été entamée par une présentation de l’accord et de ses avancées par rapport à la résolution du parlement francophone bruxellois, par la ministre Céline Fremault (cdH) en charge, notamment de l’Aide aux personnes handicapées.

COURAGE

Dans une longue intervention pour le PS, Catherine Moureaux a rendu hommage à « la poignée d’hommes politiques, parlementaires de la majorité et de l’opposition et ministres wallons et bruxellois courageux qui ont pris leur destin en main, moqués par les élites, et finalement pris au sérieux et entendus« . Catherine Moureaux a été rejointe dans le camp de la majorité par Hamza Fassi Fihri (cdH) et Manu De Bock (DéFI). Pour celui-ci, « dire que le CETA n’a pas évolué est fallacieux, hypocrite et mesquin, tout comme dire que tout a changé serait aussi hypocrite« . Pour lui, on ne négociera plus jamais de traité comme avant, sans mandat démocratique.

GARANTIES INSUFFISANTES

Pour Ecolo, Alain Maron a dénoncé avec le « crash démocratique » sur lequel débouche l’accord, les parlements devant voter au forceps sans disposer du temps pour évaluer « si le super-Magnette est bio ou hormoné« . Pour les Verts, a-t-il rappelé, l’accord ne va pas assez loin. Idem pour Mathilde El Bakri (PTB): il n’y a pas suffisamment de garanties en matière d’indépendance des juges en matière d’arbitrage, et on ne touche pas à l’ADN du traité visant à augmenter les profits des multinationales. (Belga)

  • Explications, en direct dans le 12h30
  • Les débats sont à suivre en direct sur bx1

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 février 2017 La circulation ferroviaire reprend normalement entre Anvers et Louvain

La circulation des trains a repris normalement peu avant 11h30 entre Anvers et Louvain, après des perturbations lundi matin en raison d’un accident de personne, indique un porte-parole de la SNCB. L’accident s’est produit entre les gares de Melkouwen et Heist-op-den-Berg. La ligne directe ent lire plus

Belga

27 février 2017 Unia – Le PS taxe la N-VA de racolage

La députée Karine Lalieux (PS) appelle la nouvelle secrétaire d’État à l’Égalité des chances, Zuhal Demir, à faire preuve de respect à l’égard des institutions dont elle a la charge. A ses yeux, les déclarations successives lire plus

Belga

27 février 2017 Oscars 2017 – Le cabinet d'audit s'excuse pour la confusion

Le cabinet d’audit chargé de la remise des trophées aux Oscars a présenté lundi ses excuses pour « l’erreur » dans l’attribution du prix du meilleur film, affirmant que les acteurs Warren Beatty et Faye Dunaway s’étaient vu remettre la mauvaise enveloppe. L’actrice l lire plus

Belga

27 février 2017 Erdogan indésirable en Autriche pour sa campagne référendaire

Le président turc Recep Tayyip Erdogan n’est pas le bienvenu en Autriche dans le cadre de sa campagne avant un référendum destiné à renforcer ses pouvoirs, en avril, a annoncé lundi le chef de la diplomatie autrichienne Sebastian Kurz. « Le président t lire plus

Belga

27 février 2017 Antonio Guterres dénonce la "maladie" du mépris des droits humains

Le « mépris des droits humains est une maladie » et « elle se répand ». Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé lundi à Genève le Conseil des droits de l’homme à agir comme « remède », et répété que lire plus

Belga

27 février 2017 Damien Chazelle, meilleur réalisateur, entre dans l'histoire des Oscars

Damien Chazelle, 32 ans, est entré dans l’histoire du cinéma en devenant dimanche le plus jeune lauréat de l’Oscar du meilleur réalisateur pour sa comédie musicale « La La Land ». « La La Land », l’histoire de deux artistes en devenir qui tombent amoureux et que leurs lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/