Le campus des Arts et Métiers bénéficie d’une extension et d’un centre de technologies avancées

L’extension du campus des Arts & Métiers a été inaugurée, lundi, rue de la Rosée à Bruxelles. Le bâtiment de 20.000 m² accueille des ateliers de carrosserie et de mécanique uniques en Belgique ainsi qu’un centre de technologies avancées (CTA) en électricité résidentielle et industrielle.

Les ateliers de carrosserie et de mécanique disposent de ponts élévateurs et d’une cabine de peinture mais aussi d’une station de lavage. Le CTA est au premier étage. Il dispose d’équipements de pointe, de nombreux logiciels techniques et de moyens informatiques performants permettant d’assurer des formations techniques et professionnelles en phase avec les standards les plus récents du monde de l’entreprise. Il vise quatre domaines qui connaissent une pénurie récurrente de techniciens qualifiés, à savoir les techniques du froid et de la réfrigération, la domotique, la gestion informatique des systèmes électriques ainsi que l’électrohydraulique et l’électropneumatique.

Au niveau architectural, les ateliers et les classes sont lumineux et largement ouverts sur l’extérieur. Ils présentent en façade sud, est et ouest de pare-soleil qui gèrent les apports solaires selon les périodes hivernales et estivales. Une attention particulière a été portée à la minimisation de la consommation en énergie primaire. Environ 390 m² de panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit. Des mesures de réduction de la consommation d’eau ont également été adoptées, notamment via l’installation d’un réducteur de pression d’eau et la pose d’une citerne pour récolter les eaux de pluie de la toiture afin d’alimenter les WC, les stations de lavage et pourvoir à l’entretien du site. Les travaux ont coûté près de 8,8 millions d’euros.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets lancé en 2007 par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Région de Bruxelles-Capitale pour soutenir le monde de l’enseignement et de la formation à travers les CTA. L’échevine bruxelloise de l’Instruction publique Faouzia Hariche entend faire de la valorisation de ces filières de l’enseignement qualifiant un de ses objectifs prioritaires, afin de véhiculer auprès du grand public et des élèves l’image d’une orientation professionnelle porteuse d’avenir. (Belga)

Partager l'article

15 mai 2017 - 16h35