facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L’auteur de plusieurs fausses alertes à la bombe placé sous mandat d’arrêt

Un jeune homme de 19 ans soupçonné d’être l’auteur de plusieurs fausses alertes à la bombe en octobre dernier à Bruxelles, Charleroi et Gosselies, a été interpellé lundi dans la province de Namur, placé sous mandat d’arrêt et inculpé comme auteur ou coauteur de fausses informations d’attentat terroriste, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles.

Le 5 octobre dernier, plusieurs alertes à la bombe avaient entraîné l’évacuation du palais de Justice de Bruxelles, du bâtiment Montesquieu à Bruxelles et de la Gare de Bruxelles-Nord. La gare de Charleroi-Sud et l’aéroport de Gosselies avaient également fait l’objet de fausses alertes à la bombe. Un nouveau cas visant le bâtiment Portalis, qui abrite le parquet de Bruxelles, s’était produit le 10 octobre dernier.

Des enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour chacun de ces faits et la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, la SNCB et Infrabel s’étaient constituées partie civile.

IDENTIFIE VIA SON COMPTE FACEBOOK

L’enquête a permis de constater que l’auteur des fausses alertes était une seule et même personne. Les devoirs d’enquête classiques n’aboutissant à aucun résultat concret, les différents enquêteurs et juges d’instruction ont alors décidé de centraliser les dossiers entre les mains d’un juge d’instruction de Bruxelles. D’un commun accord, il a été décidé qu’une analyse criminelle soit réalisée par les enquêteurs de la recherche locale de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles.

L’enquête a rapidement permis d’identifier un compte Facebook donnant une adresse IP en Belgique, qui a mené jusqu’à un jeune homme habitant en province de Namur.

Lundi, la police locale de Bruxelles Capitale-Ixelles a procédé à la privation de liberté et à l’audition du suspect. Celui-ci a été déféré devant le juge d’instruction qui l’a inculpé de comme auteur ou coauteur, fausses informations d’attentat terroriste.

Placé sous mandat d’arrêt, il s’expose à une peine d’emprisonnement de trois mois à deux ans et à une amende de cinquante à trois cents euros. (Belga)

Reportage : Martin Caulier et Thierry Dubocquet

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Un vaccin efficace dans la lutte contre les diarrhées infantiles mortelles par rotavirus

Un nouveau vaccin bon marché et qui ne requiert pas de réfrigération s’est avéré efficace à plus de 66% contre les rotavirus à l’origine des gastro-entérites aiguës, qui sont responsables de 37% des décès de jeunes enfants da lire plus

Belga

23 mars 2017 La Corée du Nord pourrait avoir volé la banque centrale du Bangladesh par piratage

La Corée du Nord pourrait être, selon des enquêteurs américains, à l’origine du vol de 81 millions de dollars sur un compte que la banque centrale du Bangladesh détenait auprès de la Réserve fédérale de New York, affirme mercredi le lire plus

Belga

23 mars 2017 Viande avariée du Brésil – Viande avariée: le Brésil demande la fin des "restrictions arbitraires"

Secoué par un scandale de viande avariée, le Brésil a demandé mercredi aux pays de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ne pas appliquer des « restrictions arbitraires » à l’importation, alors que le pays est en train de perdre certains de ses principaux marc lire plus

Belga

23 mars 2017 Amnesty International dénonce les crimes au Yémen devant l'ambassade d'Arabie saoudite

Des militants d’Amnesty International mèneront une action symbolique ce jeudi en fin de journée devant l’ambassade d’Arabie saoudite à Bruxelles pour dénoncer les crimes de guerre et autres violations graves du droit international commis au Yémen, annonce dans un c lire plus

Belga

23 mars 2017 La grève s'étend à toute l'usine CNH Industrial d'Anvers

La grève entamée par une section du site anversois de l’entreprise de production de pièces de tracteurs Case New Holland s’est étendue mercredi soir à toute l’usine, a-t-on appris de source syndicale. Depuis lundi, la cinquantaine de travailleurs d’un départ lire plus

Belga

23 mars 2017 Conflit en Syrie – Paris attend que l'administration Trump précise ses positions

La France espère que l’administration de Donald Trump va clarifier dans les prochaines semaines ses intentions sur la Syrie, alors que l’étau se resserre autour du groupe Etat islamique à Raqa, a indiqué mercredi à Washington le chef de la diplomatie françai lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/