L’ambassade américaine bientôt à Boitsfort ? La commune et la Région s’opposent au projet proposé

20140221 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows  the Axa bank headquarters in Brussels on Friday 21 February 2014. Axa bank has announced it will cut 148 full time jobs in the next three years. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Les États-Unis envisagent de déménager l’ambassade américaine de Bruxelles à Watermael-Boitsfort, selon les journaux L’Echo et De Tijd. Le représentant américaine à Bruxelles et Cofinimmo, propriétaire de l’ancien siège d’Axa sur le boulevard du Souverain à Watermael-Boitsfort, envisagent en effet de déménager l’ambassade américaine sur ce site, en détruissant l’actuel immeuble pour reconstruire une nouvelle structure, plus large et plus sécurisée. Les discussions avec la Région bruxelloise et la commune sont menées depuis plusieurs mois en toute discrétion mais du côté politique, on se crispe dès qu’on évoque ce dossier sensible.

La Région et la commune ont en effet lancé une demande de procédure de classement du bâtiment, anciennement occupé par Axa, et des jardins environnants. Une demande qui va à l’encontre des souhaits américains à Watermael-Boitsfort. Le bourgmestre de la commune, Olivier Deleuze (Ecolo), rappelle qu’il souhaite deux préalables avant que le projet des États-Unis soit éventuellement accepté sur le site souhaité : « Nous souhaitons que le projet visé respecte la physionomie, les fonctions et les accès du site actuel, stratégique pour la commune; et qu’on ne vienne pas le privatiser ni le murer. Ensuite, nous avons clairement fait savoir qu’on ne voulait pas que le patrimoine bâti existant, lui aussi remarquable, soit rasé ».

Les contacts américains qui portent le projet en Belgique affirment pourtant que la destruction du bâtiment est nécessaire, au risque d’abandonner le projet. L’Overseas Building Operations (OBO) affirme ainsi à L’Echo que le cahier des charges des États-Unis est précis et doit être similaire aux nouveaux bâtiments construits à l’étranger, comme l’ambassade américaine actuellement bâtie à La Haye, aux Pays-Bas. Et l’espoir reste de réaliser cette nouvelle construction dans les prochains mois afin de permettre l’entrée dans le bâtiment « d’ici cinq à sept ans ». Mais avec cette demande de classement du site, venue de la Région et de la commune, le projet pourrait prendre plus de temps… (Gr.I., photo Belga/Nicolas Maeterlinck)

Partager l'article

18 juillet 2017 - 08h19