Laeken : une enquête ouverte pour des faits de maltraitance dans une crèche

20120515 - CHARLEROI, BELGIUM: Illustration picture shows a kid playing with toys at a children's day care center (creche - kinderdagverblijf) in Charleroi, Tuesday 15 May 2012. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR

Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête concernant une crèche de Laeken après que la mère d’une fillette de deux ans a porté plainte car l’enfant revenait régulièrement avec des bleus sur le corps à la maison. “Il s’agit d’une pré-enquête qui vient d’être commencée et la plupart des devoirs d’enquête seront diligentés dans les jours à venir”, a précisé le parquet de Bruxelles.

C’est le quotidien La Capitale qui, vendredi, a diffusé l’information et interviewé la mère de la fillette. Selon ses propres dires, la maman a commencé à s’inquiéter quand sa fille est revenue de la crèche couverte de bleus et a commencé à perdre ses cheveux. Son pédiatre lui aurait dit que cette perte de cheveux pouvait être consécutive à un choc émotionnel. Lorsque plus tard, la fillette est à nouveau revenue à la maison avec des bleus sur le corps et a parlé de “méchant”, “peur” et “mal”, sa mère a demandé des explications à la crèche, où on lui aurait répondu que sa fille était tombée. La mère a alors décidé de donner un dictaphone à sa fille et y aurait entendu quelqu’un la frapper.

Elle a ensuite décidé d’en aviser la police ainsi que le service flamand de la petite enfance, Kind en Gezin.Nous avons en effet reçu une plainte visant cette crèche et notre service d’inspection a ouvert une enquête. Nous ne pouvons pas communiquer davantage d’information à ce stade”, a indiqué Nele Wouters, porte-parole de Kind en Gezin. (avec Belga, photo Belga/Virginie Lefour)

Partager l'article

14 juillet 2017 - 16h10