Laeken : le procès du député Christian Van Eyken, prévenu d’assassinat, débute lundi

Christian Van Eyken

L’audience d’introduction du procès de Christian Van Eyken pour assassinat est fixée lundi à 9h00 devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Le député francophone au Parlement flamand est prévenu, ainsi que Sylvia B., son ancienne collaboratrice parlementaire, d’avoir volontairement tué le mari de cette dernière avec préméditation, Marc Dellea, en juillet 2014, à Laeken.

Marc Dellea, âgé de 45 ans, avait été tué d’une balle dans la tête le 8 juillet 2014 dans son appartement, avenue Mutsaard à Laeken. Le parquet de Bruxelles avait ouvert une enquête qui avait mené à Sylvia B., l’épouse de la victime, et Christian Van Eyken. Sylvia B. était alors la collaboratrice parlementaire de Christian Van Eyken et tous deux entretenaient une relation amoureuse. En octobre 2015, Sylvia B. avait été placée sous mandat d’arrêt pour assassinat et le 27 janvier, Christian Van Eyken l’avait été également. Il avait toutefois été relâché le lendemain car le mandat d’arrêt n’était pas signé.

Début 2017, le juge d’instruction a bouclé son enquête et transmit le dossier au parquet. Le Parlement flamand a alors levé l’immunité parlementaire du député. Par ailleurs, lundi également, Christian Van Eyken et Sylvia B. seront fixés sur leur sort concernant un autre dossier, d’escroquerie et de faux, dans lequel ils sont à nouveau incriminés ensemble. Le député et son ex-assistante sont prévenus pour avoir falsifié les diplômes de cette dernière, lorsqu’elle exerçait comme collaboratrice parlementaire. (Belga)

Partager l'article

19 mai 2017 - 14h02