« La Senne est polluée en Flandre à cause d’une mauvaise gestion bruxelloise des égoûts » selon la N-VA

Senne

« La partie flamande de la Senne est fortement polluée parce que la Région bruxelloise gère mal l’un de ses plus gros égouts », affirme mardi le député flamand, Bart Nevens (N-VA).

Selon Bart Nevens, tous les deux jours, l’un des plus gros égouts bruxellois déborde et le trop-plein d’eaux usées atterrit dans la Senne. Cela s’est produit 188 fois en 2015 et 189 fois en 2016. Ce débordement se répète si souvent parce que, selon le député nationaliste, beaucoup trop de résidus se trouvent dans le collecteur principal des eaux usées (qui les amène vers la station d’épuration, NDLR). Et cela s’explique parce que le système n’a plus été nettoyé depuis plus de dix ans alors qu’il devrait l’être annuellement, épingle M. Nevens.

Il accuse le gouvernement bruxellois de « négligence ». « L’environnement souffre de cette négligence. Des chercheurs de l’ULB (Université libre de Bruxelles, NDLR) ont étudié (son) impact et l’ont considéré comme ‘catastrophique’. Les poissons meurent et la biodiversité diminue. De plus, la situation empire avec les années », s’exclame Bart Nevens. Selon lui, l’égout doit être nettoyé de toute urgence. À Bruxelles, les responsables du réseau d’égouts sont la Société bruxelloise de gestion de l’eau (SBGE) et Vivaqua/Hydrobu. Mais chacun se renvoie la balle, selon la N-VA. Bart Nevens va soulever la question auprès de la ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege. (Belga)

Partager l'article

30 mai 2017 - 14h17