La Région bruxelloise signe un accord de partenariat avec Séoul

belga_astrid_seoul_coreeLa Région de Bruxelles-Capitale et Séoul ont signé lundi, dans la capitale de la Corée du sud, un accord d’amitié et de coopération, tandis que la princesse Astrid, qui y emmène actuellement une mission économique, a été faite citoyenne d’honneur. La secrétaire d’Etat bruxelloise Cécile Jodogne (DéFI) et le maire de Séoul, Won-Soon Park, ont signé cet accord destiné à échanger l’expérience des deux métropoles en matière d’investissement économique, de croissance inclusive, de création d’emplois, de développement technologique, d’innovation sociale, d’e-government et de développement urbain.

Renforcer son image de porte d’entrée vers l’Europe

Le tourisme – dont le marché du MICE (Meetings, incentives, conferencing, exhibitions) – fait aussi partie de cet accord. D’autres formes de coopération seront possibles, comme l’échange de fonctionnaires. La Région bruxelloise compte sur la capitale coréenne pour renforcer son image de porte d’entrée vers l’Europe. Cet accord est aussi le fruit d’un changement de dernière minute. Initialement, il devait être signé entre Séoul et la Ville de Bruxelles, qui avait été invitée pour la première fois à une mission princière afin de redorer, auprès du secteur touristique asiatique, l’image de la capitale belge meurtrie par les attentats. Le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) et le premier échevin Alain Courtois (MR) figuraient sur la liste des participants à la mission. Le scandale du Samusocial ayant entraîné la démission de M. Mayeur jeudi dernier, la Région a dû monter au créneau pour endosser la signature de l’accord à la place de la Ville.

(Belga)

Image : Belga

Partager l'article

12 juin 2017 - 07h20