La Région bruxelloise se penche sur l’interdiction de l’abattage animal sans étourdissement

Après la Wallonie et la Flandre, le Parlement bruxellois se penche depuis ce mardi sur l’interdiction de l’abattage animal sans étourdissement. Les débats en Commission du parlement ont toutefois été reportés.

L’opposition, menée par la N-VA, demande de « respecter la réglementation européenne sur les abattages rituels », alors que dans la majorité, on se défend de tout communautarisme, affirmant qu’il ne faut pas opposer « les droits fondamentaux des communautés religieuses au bien-être animal ». La secrétaire d’État chargée du bien-être animal Bianca Debaets (CD&V) veut quant à elle poursuivre le dialogue et affirme chercher « un compromis ».

Reportage de Michel Geyer.

Partager l'article

09 mai 2017 - 17h57