La nouvelle ministre française de la Culture Françoise Nyssen a vécu son enfance à Bruxelles

Francoise Nyssen

Françoise Nyssen a été choisie par le Premier ministre français Edouard Philippe pour faire partie du premier gouvernement sous l’égide du président Emmanuel Macron. Elle a accepté le poste de ministre de la Culture et de la Communication.

Présidente du directoire de la maison d’éditions française Actes Sud, Françoise Nyssen n’est pas une inconnue dans le paysage bruxellois. Fille de Hubert Nyssen, fondateur d’Actes Sud, la sexagénaire est née Belge en 1951. Elle fut ainsi élève au lycée français de Bruxelles avant d’entamer des études de biologie moléculaire. Elle abandonna toutefois ces études deux ans plus tard pour réaliser un doctorat avant de militer dans des associations de quartier contre l’urbanisation intensive de certaines avenues bruxelloises.

C’est dans les années ’70 qu’elle décida finalement de quitter Bruxelles pour rejoindre la France, où son père lui proposa de monter Actes Sud. Elle travailla près de 40 ans dans le monde de l’édition, aux côtés de son père jusqu’à son décès en 2011, avant, en 2017, de devenir ministre de la Culture et de la Communication. (photo cc Flickr/ActuaLitté)

Partager l'article

17 mai 2017 - 15h54