La Forêt de Soignes reconnue au patrimoine mondial de l’Unesco

20130312 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows a road in the Sonian Forest (Zonienwoud - Foret de Soignes, Tuesday 12 March 2013, in Brussels. BELGA PHOTO SISKA GREMMELPREZ

Une partie de la Forêt de Soignes a été reconnue au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), ont annoncé vendredi le ministre-président flamand Geert Bourgeois et sa ministre de l’Environnement Joke Schauvliege. La décision a été prise lors de la convention du Comité du patrimoine mondial à Cracovie, en Pologne.

“C’est une excellente nouvelle”, a déclaré le ministre wallon de la Nature, René Collin, à l’agence Belga. Ce dernier voit dans cette reconnaissance la “preuve que la collaboration entre les trois régions peut porter ses fruits pour la préservation d’un patrimoine commun”. La ministre bruxelloise de l’Environnement, Céline Fremault, a également salué la décision prise à Cracovie. “C’est une magnifique reconnaissance bien méritée pour cette forêt d’exception“, a-t-elle commenté.

La Forêt de Soignes étant à cheval sur les trois Régions (flamande, bruxelloise et wallonne), une véritable collaboration interrégionale a été nécessaire pour introduire une candidature conjointe à la reconnaissance par l’Unesco. Le 27 janvier 2016, les trois régions s’étaient officiellement portées candidates à Paris pour faire inscrire certaines zones de la Forêt au patrimoine mondial.

Depuis fin janvier 2015, des parties de la Forêt de Soignes trônaient déjà sur la liste restreinte de 33 forêts de hêtres intactes. L’Unesco voulait d’ailleurs compléter le réseau européen de forêts de hêtres authentiques, après avoir reconnu précédemment des forêts dans les Carpates et en Allemagne. (Belga, photo Belga/Siska Gremmelprez)

Partager l'article

07 juillet 2017 - 18h30