La Fédération Wallonie-Bruxelles se dote de 40 actions pour sa politique culturelle

alda1La ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles Alda Greoli a présenté mardi 40 actions pour adopter une nouvelle politique culturelle, inspirée par l’opération « Bouger les lignes ». Ce plan ambitionne une clarification des rôles, la structuration du secteur en fédérations professionnelles ainsi que la réorganisation de l’accès à la culture et à l’information. Le calendrier de sa mise en application sera communiqué en janvier prochain.

Les 40 actions découlent des 800 recommandations formulées par les secteurs culturels lors de la phase consultative de l’opération « Bouger les lignes », organisée de janvier 2015 à janvier dernier, afin de renouveler l’offre culturelle en Fédération Wallonie-Bruxelles et de l’adapter aux évolutions de la société. « La phase de consultation a mobilisé près de 5.000 personnes lors de débats publics, de réunions et d’ateliers« , s’est réjoui la ministre.

Les actions présentées mardi comprennent entre autres la réforme des missions et du fonctionnement des instances d’avis, le déploiement d’incitants financiers et fiscaux, l’amélioration du statut d’artiste, le renforcement de l’emploi artistique et un soutien au développement d’un réseau d’agences conseil pour artistes et créateurs. « Elles apportent des réponses structurelles et transversales aux secteurs culturels et à l’ensemble de leurs composantes« , ajoute Alda Greoli. « Je souhaite d’ailleurs maintenir les rencontres avec les acteurs de terrain en pérennisant l’opération ‘Bouger les lignes’. » Le plan stratégique des 40 actions ainsi que les budgets nécessaires pour leur mise en place seront dévoilés au mois de janvier. (Belga)

Partager l'article

30 mai 2017 - 15h18