facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La culpabilité de Mireille De Lauw ne fait aucun doute pour le ministère public

La représentante du ministère public, Virginia Vanhufflen, a affirmé, mercredi, devant la cour d’assises de Bruxelles, que selon elle la culpabilité de l’accusée ne faisait aucun doute. « Il ne suffit pas de se positionner en victime d’un mari violent pour obtenir un permis de tuer », a-t-elle également dit. Mireille De Lauw, une Jettoise âgée de 48 ans, est accusée d’avoir assassiné son mari, Agim Recica, en août 2013. Elle avait affirmé qu’elle était battue par celui-ci depuis de nombreuses années.

La procureure Vanhufflen a requis la culpabilité de Mirelle De Lauw pour l’assassinat de son mari. Selon elle, tout indique qu’elle l’a tué volontairement et avec préméditation, en pleine possession de ses moyens. « Les médecins légistes ont affirmé que c’était plus que de la détermination, plutôt de l’acharnement », a rappelé la procureure. « Dans la reconstitution vidéo-filmée, on voit l’accusée reproduire chaque geste qu’elle a posé. On la voit frapper frénétiquement la tête du mannequin », a-t-elle ajouté, écartant la thèse qui sera soutenue par la défense, selon laquelle l’accusée doit être acquittée au motif qu’elle n’était pas elle-même. Concernant les violences conjugales dont l’accusée dit avoir été victime pendant de nombreuses années, la procureure a émis des doutes. « Il n’y a aucune certitude sur le fait qu’elle a été battue pendant vingt-cinq années. Le seul fait de violence objectivé est celui de la nuit du 21 au 22 août 2013.Le phénomène de la violence conjugale est horrible mais il ne suffit pas de se positionner en victime d’un mari violent pour obtenir un permis de tuer », a soutenu la magistrate. « Et Mireille De Lauw ce n’est pas Cosette.

Dans ses conversations Facebook, elle montre un tout autre profil d’elle, nommant son mari ‘mon ducon’ et évoquant ses quêtes d’amants », a-t-elle encore ajouté. Mireille De Lauw, une Jettoise de 48 ans, doit répondre de meurtre avec préméditation sur son mari, Agim Recica, qui était âgé de 57 ans, le 24 août 2013, dans leur appartement situé avenue Guillaume De Greef à Jette. Selon l’enquête, l’accusée avait fait prendre des somnifères à son mari, à son insu. Puis elle l’avait frappé avec une matraque et tenté de l’étouffer. Enfin, elle lui avait donné une dizaine de coups de couteau, tandis qu’il était toujours sous l’effet des substances médicamenteuses, dans son lit. Trois des quatre enfants du couple étaient présents dans l’appartement mais ils n’avaient rien entendu de la scène qui s’était déroulée dans la chambre parentale. Selon des rapports de police, la victime, Agim Recica, avait été admise à l’hôpital quelques jours avant les faits pour une fracture des os de la main après avoir frappé son épouse. Il l’avait ensuite menacée de représailles, voire de mort, selon l’accusée. Celle-ci avait également raconté qu’elle avait été battue par son mari durant leurs vingt-cinq années de mariage. (Belga)

Duplex:  Michel Geyer

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Le groupe djihadiste EI revendique l'attaque de Cambrils en Espagne

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué samedi l’attaque meurtrière dans la station balnéaire de Cambrils en Espagne, où une voiture a foncé sur la promenade du front de mer avant de percuter une voiture de police, selon un communiqué. L’EI, qu lire plus

Belga

19 août 2017 La Roumanie propose d'accueillir près de 2.000 réfugiés

La Roumanie a proposé d’accueillir près de 2.000 nouveaux réfugiés de Grèce et d’Italie, a annoncé le ministre roumain des Affaires étrangères Teodor Melescanu, cité samedi par les médias locaux. « Nous avons fait récemment lire plus

Belga

19 août 2017 USA: un policier tué et cinq autres blessés par balles en une nuit

Un policier a été tué par balles et cinq autres blessés dans la nuit de vendredi à samedi dans les Etats de Floride (sud-est) et Pennsylvanie (nord-est) aux Etats-Unis, incitant le président Donald Trump à poster un message de soutien aux forces de l’ lire plus

Belga

19 août 2017 Russie: un homme poignarde 7 personnes à Sourgout, la piste terroriste non privilégiée

Un homme a poignardé samedi au moins sept personnes en pleine rue à Sourgout, en Sibérie, avant d’être abattu par la police qui a annoncé ne pas privilégier la piste de « l’attentat terroriste ». L’homme « a attaqué des passants, blessant au couteau huit lire plus

Belga

19 août 2017 Mali: le président suspend la révision constitutionnelle

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a décidé de « surseoir » à l’organisation d’un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l’opposition, a-t-il annoncé dans un discou lire plus

Belga

19 août 2017 Attentats en Catalogne – La police espagnole toujours à la recherche de Younes Abouyaaqoub

Les autorités espagnoles sont samedi toujours à la recherche de Younes Abouyaaqoub, qui pourrait être le conducteur de la camionnette ayant fauché des dizaines de personnes sur les Ramblas jeudi à Barcelone. Les enquêteurs doutent du fait que Moussa Oukabir, u lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/