La commune d’Anderlecht affiche un boni de quatre millions d’euros au compte 2016

eric-tomas

Le compte 2016 du budget ordinaire de l’administration communale d’Anderlecht affiche un boni de quatre millions d’euros, ont annoncé mercredi le bourgmestre Eric Tomas et l’échevin des Finances Fabrice Cumps. Son approbation figure à l’ordre du jour du conseil communal qui se tiendra jeudi soir.

Le compte 2016 affiche un excédent de 4.089.071,50 euros. Le déficit de 3,5 millions d’euros enregistré en 2015 – dû uniquement aux retards de versement des additionnels IPP (Impôt des Personnes physiques) et PRI (Précompte immobilier) par le Fédéral – a été entièrement rattrapé. Environ 2,5 millions ont été versés depuis et ont été comptabilisés dans le compte 2016. Il reste encore 1 million à récupérer au Fédéral.

Le résultat de 2016 est expliqué d’une part par le rattrapage de ces versements, mais aussi par une maîtrise des dépenses de personnel au sein de l’administration. Actuellement, les départs naturels ne sont pas remplacés systématiquement. Chaque besoin de recrutement est évalué en privilégiant, lorsque cela est possible, les transferts internes pour les postes qui doivent être pourvus.

“Depuis 10 ans, on est chaque année au minimum à l’équilibre voire en léger excédent, sauf en 2015 avec ces retards de versements du Fédéral, ce qui montre qu’on est prudent dans l’évaluation des recettes et des dépenses et dans leur exécution”, estime l’échevin des Finances Fabrice Cumps. “On est la 3e commune la plus pauvre de Belgique et on réussit quand même à garder des finances en équilibre tout en construisant des écoles, des crèches,…”

Une réserve d’1,6 million sera constituée pour parer aux éventuels jugements défavorables dans le cadre de litiges en cours avec des opérateurs gsm pour des taxes liées à des antennes. (Belga)

Partager l'article

21 juin 2017 - 16h47