facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La chambre du conseil de Bruxelles prolonge le mandat d’arrêt à charge d’Hamza Attou

20151120 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows police and soldiers outside the Brussels justice palace during the appearance of Mohammed Amri and Hamza Attou before the council chamber in Brussels justice palace, Friday 20 November 2015. The two were arrested in relation with November 13th Paris terrorist attacks. BELGA PHOTO NICOLAS LAMBERT

La chambre du conseil de Bruxelles a prolongé jeudi la détention provisoire d’Hamza Attou, l’un des suspects incarcérés dans le cadre de l’enquête belge concernant les attentats de Paris. Hamza Attou ainsi que Mohammed Amri ont reconnu avoir ramené Salah Abdeslam de Paris durant la nuit du 13 au 14 novembre mais maintiennent ne pas être impliqués dans les attentats proprement dits.

Selon leurs avocats, les deux suspects ont été appelés durant la nuit du 13 au 14 novembe 2015 par Salah Abdeslam, qui se trouvait à ce moment-là à Paris et leur a demandé de venir le chercher parce que sa voiture était en panne. Les deux hommes se sont rendus à Paris puis ont ramené Salah Abdeslam à Bruxelles. Sur le chemin du retour, ils ont été contrôlés à trois reprises par la police française mais n’ont pas été interpellés. Arrivés à Bruxelles, Mohammed Amri a quitté le véhicule tandis que Hamza Attou a appelé Ali Oulkadi, un troisième suspect, pour lui demander de se rendre à la station de métro Bockstael. Ali Oulkadi est allé chercher Hamza Attou et Salah Abdeslam puis les a accompagnés dans un café, où Salah Abdeslam a reconnu être impliqué dans les attentats de Paris et que son frère Brahim s’y était fait exploser. Après cette discussion, Ali Oulkadi a conduit Salah Abdeslam à Schaerbeek. Hamza Attou et Mohammed Amri avaient été interpellés le lendemain des faits. Les deux hommes avaient ensuite comparu devant un juge d’instruction, qui les a inculpés de participation aux activités d’un groupe terroriste et pour 129 assassinats dans un contexte terroriste (Belga).

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Open d'Australie – Zizou Bergs, battu en juniors: "Dommage que j'ai attrapé des crampes"

Zizou Bergs (ITF 32) n’a pas réussi à franchir, dimanche, le premier tour du tournoi juniors de l’Australian Open. Le Limbourgeois, 17 ans, qui participait à sa toute première levée du Grand Chelem en simple, s’est incliné 7-5, 7-5 sur le court n°5 contr lire plus

Belga

22 janvier 2017 Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental, trois jours après l'attentat de Gao

Un groupe armé malien pro-gouvernemental a annoncé avoir perdu 14 combattants dans une attaque imputée à l’ex-rébellion samedi, trois jours après un attentat suicide djihadiste contre un regroupement de factions rivales qui a fait près de 80 morts. L’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Brésil: enquête sur une vague de 27 homicides en un journée à Belem

Vingt-sept homicides en moins de 24 heures: les autorités brésiliennes ont ouvert une enquête sur la vague de violence qui a marqué la ville de Belem (nord) entre vendredi et samedi, après la mort d’un policier. « Certains de ces meurtres ressemblent à des ex lire plus

Belga

22 janvier 2017 Colombie: l'ELN remet au CICR un étranger qu'elle détenait

La guérilla colombienne de l’ELN a remis samedi au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans l’ouest de la Colombie, un citoyen étranger qu’elle détenait, a annoncé le CICR. La remise de cet étranger, dont ni l’identité ni la nationalit lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump peut nommer son beau-fils comme conseiller

Jared Kushner, le très influent beau-fils de Donald Trump, pourra intégrer son cabinet en tant que conseiller, a estimé le département de la Justice. Selon celui-ci, sa nomination n’entre pas dans le cadre de la législation anti-népotisme, car celle-ci ne s’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Allemagne: Steinmeier prédit des temps agités avec Trump

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a jugé dimanche que l’accession de Donald Trump au pouvoir aux Etats-Unis marquait une césure et prédit des temps incertains pour le monde. « Avec l’élection de Donald Trump, le monde du 2 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/