facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

La Belgique se dote d’un plan d’urgence national relatif aux attentats terroristes

Police_Ambulance_Maelbeek_22mars_BelgaLe gouvernement fédéral a pris un arrêté royal portant fixation du « plan d’urgence national » relatif à l’approche d’une prise d’otage terroriste ou d’un attentat terroriste. L’arrêté royal du 1er mai a été publié au Moniteur mercredi. Le plan d’urgence en annexe de l’arrêté est confidentiel.

La menace terroriste qui s’affirme avec plus d’insistance ces dernières années souligne la nécessité d’arrêter un plan d’urgence pour l’ensemble du territoire. Ces attentats ou prises d’otage terroristes ont en effet un impact national. L’objectif vise à arrêter un volet de gestion, reposant sur les autorités administratives et judiciaire, et définir des modalités opérationnelles, de façon intégrée, pour les services concernés (police, renseignement, secours).

Dans un certain nombre de cas, la prise d’otage ou l’attentat peut survenir de façon inattendue mais ils peuvent également être le résultat d’une menace identifiée, souligne le texte de l’arrêté dans son préambule. Il s’agit dès lors de prévoir une procédure de pré-alerte. La gestion du plan reposera sur la Direction générale Centre de crise et sur le Parquet fédéral qui ont organisé plusieurs exercices depuis 2012. Ils ont consisté à tester les procédures et plans d’urgence des services en vue d’examiner la mise en œuvre mixte des procédures judiciaires et administratives, analyser l’interaction entre les compétences de chacun, entrainer les autorités à la résolution de situations susceptibles de se présenter.

L’arrêté royal invite par ailleurs les provinces à élaborer un plan particulier d’urgence et d’intervention pour le risque de prise d’otage terroriste ou d’attentat terroriste. La nécessité de prévoir un plan d’urgence national est revenue avec encore plus d’acuité après les attentats de Paris et de Bruxelles, en novembre 2015 et mars 2016. L’arrêté royal est porté par le Premier ministre Charles Michel, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon et le ministre de la Justice Koen Geens. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 juillet 2017 Brexit: le négociateur européen Michel Barnier veut des "clarifications" de Londres

Le négociateur en chef européen pour le Brexit, Michel Barnier, a demandé jeudi des « clarifications » à Londres, en particulier sur les droits des citoyens européens et la facture du divorce, à l’issue du 2e cycle de négociations à Bruxelles. « L lire plus

Belga

20 juillet 2017 Jamais aussi peu d'enfants ne se sont perdus à la Côte

Durant la première moitié du mois de juillet, 162 enfants se sont perdus à la Côte belge, soit un record à la baisse, annonce jeudi l’Intercommunale des services de sauvetage de la Côte de Flandre occidentale (IKWV). Depuis quelques années, de moins en lire plus

Belga

20 juillet 2017 Procès de corruption à Rome: 20 ans de réclusion au principal accusé

Le tribunal de Rome a condamné jeudi en première instance à 20 ans de réclusion Massimo Carminati, principal accusé du procès « Mafia Capitale », un vaste réseau criminel ayant infiltré la municipalité de Rome. Quarante-six personnes lire plus

Belga

20 juillet 2017 Naissance surprise de deux ratons laveurs dans un zoo suisse

Le zoo de Servion, en Suisse, avoue sa surprise: deux ratons laveurs sont nés, ce qui ne s’était plus produit depuis 15 ans, a indiqué jeudi son organisation. Le zoo de Servion accueille des ratons laveurs depuis plus de 35 ans. L’ancien couple était très âg lire plus

Belga

20 juillet 2017 Ambiance lourde au 135e et dernier gouvernement wallon PS-cdH

L’ambiance était lourde jeudi à l’Elysette pour la 135e et dernière réunion – selon toute vraisemblance – du gouvernement wallon PS-cdH, avant un basculement d’alliance du centre-gauche vers le centre-droit, initié par le cdH qui finalise un accord de gouvernement lire plus

Belga

20 juillet 2017 Sept millions de véhicules contrôlés au deuxième trimestre 2017 à Bruxelles

La police de Bruxelles Capitale-Ixelles a contrôlé la vitesse de plus de sept millions de véhicules sur son territoire au deuxième trimestre 2017. Près de 14.000 d’entre eux étaient en infraction, et 95 automobilistes ont connu un retrait immédiat du p lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/